Les enfants de Peakwood

Un livre vous a-t-il déjà littéralement coupé le souffle ?

Les-enfants-de-Peakwood

Résumé.

Quels sont ces étranges mots qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? D’où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d’autres commencent-ils à agir étrangement ?
Seul Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n’aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler…

Mon avis.

J’ai choisi de lire ce livre pour la catégorie « Hurlons dans les bois » du Pumpkin Autumn Challenge car non seulement il avait de bons, voir de très bons retours sur internet, mais en plus, la quatrième de couverture me faisait vraiment très envie. Et alors, Oh My God, mais qu’est ce qu’il m’a pris de choisir ce livre… Parce que, à ce jour, je ne crois pas que je m’en remettrai de sitôt de celui-la.

Dès les premières pages du roman, l’auteur plante le décor avec un prologue mené tambour battant, mettant en scène un accident de bus scolaire qui, malheureusement, fait plusieurs victimes.
Puis, nous nous retrouvons quelques années plus tard. Les survivants de ce terrible accident sont maintenant devenus adolescent-e-s et le cours de la vie semble avoir repris on ne peut plus normalement dans la petite ville de Peakwood.
L’auteur va alors mettre en place les personnages, que nous allons côtoyer tout au long du roman et il y en a pas mal, j’avoue que je m’y suis un peu perdue au départ. Alors, est-ce parce qu’il y en avait vraiment beaucoup ou est-ce ma mémoire qui m’a légèrement fait défaut… Je ne sais pas. Quoi qu’il en soit chaque personnage est vraiment très bien amené par l’auteur. Je m’y suis très facilement et très rapidement attachée sauf peut-être à un ou deux que j’aurai bien eu envie de zigouiller, si vous voyez ce que je veux dire.
L’histoire elle commence plutôt en douceur et s’intensifie au fil des pages jusqu’à virer au cauchemar. Les survivants semblent touchés par un étrange mal et on comprend très vite que peu importe la sympathie que nous pouvons éprouver envers certains personnages, personne ne sera épargné. Le roman devient alors de plus en plus difficile à lâcher. On se demande sans cesse ce qu’il va se passer, qui va être le prochain et si un jour cette horreur va s’arrêter ou non… J’étais tellement prise dans l’histoire que je me suis à plusieurs reprises rendu compte, que je retenais ma respiration, que j’étais essoufflée ou encore que mon coeur battait à tout rompre. J’ai d’ailleurs vers la fin du roman dû faire plusieurs poses pour reprendre mon souffle, mes esprits et digéré un peu le tout. Et que dire de la fin… elle m’a achevé.

En résumé, un très, très, très bon livre, aucun ne m’avait encore jamais fait cet effet la. J’ai absolument tout aimé, l’ambiance du roman, l’intrigue, les personnages (peut-être un chouïa trop nombreux, mais il faut ce qu’il faut) et l’angoisse que m’a procuré cette lecture. Tout y était et ce livre a été un immense coup de coeur pour moi. J’ai l’habitude de « faire passer » mes livres après les avoir lu, parce que je n’aime que très rarement les relire. Mais celui-la ne quittera jamais ma bibliothèque c’est sûr.

Auteur     : Rod Marty
Éditions   : Scrineo
Catégorie  : Fantastique
Pages.     : 383

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

3 commentaires sur « Les enfants de Peakwood »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s