Le bonhomme de neige

Vous n’allez plus jamais voir les bonshommes de neige de la même façon.

Le-bonhomme-de-neige

Résumé.

Les premiers flocons ont quelque chose de féerique. Ils rapprochent les couples dans la chaleur des veillées, étouffent les bruits, étirent les ombres et masquent les traces. Dans le jardin familial des Becker, un bonhomme de neige fait son apparition, sorte de croquemitaine blanc, ses grands yeux noirs braqués vers les fenêtres du salon. Le lendemain matin, la mère a disparue; seule reste une écharpe rose autour du cou du bonhomme de neige…
Trop de femmes en Norvège, depuis des années, n’ont plus donné signe de vie le jour des premières neiges. Harry Hole reçoit une lettre qui lui annonce d’autres victimes. D’une sobriété étonnante, l’inspecteur va se retrouver confronté, pour la première fois de sa carrière, à un tueur en série agissant sur son territoire. L’enquête le conduira jusqu’au gouffre de la folie.

Mon avis.

Abandonné une première fois il y a quelques années, j’ai décidé de retenter une lecture de ce roman en l’intégrant dans le menu stalactites ensanglantées du Cold Winter Challenge de cette année. J’en avais entendu tellement de bien que je ne pouvais décidément pas me résoudre à le laisser tout seul dans ma bibliothèque, il méritait une seconde chance. Et il a, cette fois-ci encore échappé de peu à un nouvel abandon, de très peu.

En effet, j’ai eu beaucoup de mal à m’immerger totalement dans ce roman, l’histoire en elle-même est vraiment super, il n’y a rien à dire. Ce tueur en série qui enlève des mères de famille et qui laisse pour seul indice un bonhomme de neige et qui plus est, en Norvège, pays enneigé où le froid règne en maître. Franchement l’histoire avait tout pour me plaire, là n’est pas le problème.
Le problème a été pour moi la lenteur avec laquelle l’histoire s’est mise en place et les nombreuses longueurs de la première moitié de ce roman, mais aussi et surtout le nombre très important de personnages et l’alternance de points de vue à répétition, tout cela m’a complètement égaré et le fait que les prénoms soient en norvégien n’a malheureusement pas aidé à faire avancer le schmilblick, à certains moments je ne savais même plus qui était qui… Le même problème c’est d’ailleurs posé avec les noms des villes et des rues, cette complexité a été un frein supplémentaire à mon immersion et à la visualisation de certains passages de l’histoire.
Je ne suis véritablement arrivée à entrer dans l’histoire qu’à partir de la quatrième partie (soit vers la 323 ème page) ce qui est quand même assez tard pour un livre qui en fait 584 au total. Cependant, une fois lancée j’ai plutôt bien apprécié la suite de ma lecture, bien que je me doutais de l’identité du bonhomme de neige depuis un moment (pour une fois), cela ne m’a pas empêché d’être sous tension en attendant de connaître le dénouement final et je dois avouer que le style de l’auteur n’est pas des plus désagréable non plus.

Les personnages quant à eux ne m’ont pas non plus spécialement enchanté, je n’ai réussi à m’attacher à aucun d’eux et encore moins à éprouver une quelconque sympathie, ni pour les personnages principaux, ni pour les secondaires. Je les ai tous trouvés très froids, presque aussi froids que le pays où se déroule l’histoire et vous vous doutez bien que ça n’aide pas non plus à entrer dans l’histoire…

En résumé, une lecture mitigée pour ce roman qui, malgré son histoire de base plutôt sympathique m’a laissé de glace. Ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable si ce n’est une petite méfiance envers les bonshommes de neige (j’espère vraiment ne pas en croiser les prochains jours) et enfin concernant la fin… je reste perplexe.

Auteur    : Jo Nesbø
Éditions  : Folio policier
Catégorie : Thriller
Pages     : 584

 

 

 

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s