Dans les forêts de Sibérie

Une balade en Sibérie qui a plutôt mal tourné pour moi.

Dans-les-forêts-de-Sibérie

Résumé.

Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie.
J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal.
Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché de vivre dans la lenteur et la simplicité.
Je crois y être parvenu.
Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à l’existence.
Et si la liberté consistait à posséder le temps ?
Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ?
Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.

Mon avis.

Un peu en manque d’inspiration pour la catégorie Marcher dans la neige du Cold Winter Challenge, j’ai choisi ce livre un peu au hasard. Le résumé me tentait bien et j’étais vraiment très curieuse de savoir comment Sylvain Tesson avait vécu ces six mois d’isolement et surtout, ce qu’il avait retiré de positif ou négatif de cette expérience, une fois cette parenthèse de vie refermée et, autant vous le dire tout de suite ce livre a été une déception, j’ai eu beaucoup de mal à en venir à bout et ce, malgré un début qui avait été plutôt prometteur.

En effet, lors des premières pages, j’étais vraiment très emballée et surtout persuadée que ce livre allait me plaire. L’emménagement de l’auteur dans cette petite cabane en bois nous donne vraiment envie de découvrir ce style de vie au travers de ses yeux, de découvrir la faune, la flore et les paysages environnants, mais surtout de connaître le ressenti de ce monsieur, savoir ce que ça lui faisait de se retrouver en tête- à-tête avec lui-même, ce qu’il avait finalement appris sur lui-même, sur sa vie, sur les autres et surtout, surtout ce qu’il avait retiré de cette expérience une fois de retour à la civilisation, mais… rien.

D’accord il se balade dans la neige, il pêche, il fait du feu, des rencontres, mais ce qu’il fait surtout, c’est boire (beaucoup) et excusez-moi, mais je trouve ça vraiment contre-productif  de passer son temps à se saouler seul ou pas, dans sa cabane à coups de vodka et de bière au lieu de profiter de cette expérience. J’ai eu la sensation qu’il buvait pour oublier sa solitude et pour faire passer le temps (alors, ou je n’ai rien compris à l’histoire ou il me manque des infos, mais c’est lui qui a choisi de vivre cette expérience non… on ne l’a pas forcé).

Je trouve vraiment dommage que, plutôt que de profiter de cette expérience Mr Tesson ai préféré se saouler en attendant que ça passe et plus encore, je trouve bien dommage qu’il ne parle aucunement de son retour à la civilisation, on ne saura rien et pour ma part les seules choses que j’aurais retenu de cette aventure sont, que l’endroit est beau, qu’il fait froid, que les Russes ne parlent pas beaucoup et que tout ce beau monde a une sacrée descente et ils ne boivent pas que du thé…

En résumé, une balade en Sibérie qui ne m’a pas vraiment convaincu et franchement pour arriver au bout de ce livre, je crois bien que c’est moi qui aurais eu besoin d’une petite vodka. Une petite déception. Dommage car l’auteur a une très belle plume.

Auteur    : Sylvain Tesson
Éditions  : Gallimard
Catégorie : Témoignage/Autobiographie
Pages     : 290

✨✨✨ J’en profite pour vous souhaiter à toutes et à tous, une merveilleuse année 2018. Que tous vos voeux, vos aspirations et vos rêves se réalisent et surtout une tonne de bonheur.✨✨✨

 

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

11 commentaires sur « Dans les forêts de Sibérie »

  1.  » franchement pour arriver au bout de ce livre, je crois bien que c’est moi qui aurais eu besoin d’une petite vodka »
    Ton dernier paragraphe m’a beaucoup fait rire ! Il faut absolument que je l’emprunte à la bibliothèque depuis le temps que je veux le lire, et je te dirai ce que j’en pense !

    Aimé par 1 personne

  2. C’est drôle, ton avis me fait pas mal penser au dernier livre que j’ai lu, aussi dans le cadre du CWC, pour le même menu : Winter, de Rick Bass. Sauf que celui-ci ne passe pas ses journées à se saouler, non : il coupe du bois !
    Mais pareil, je m’attendais à de belles descriptions et des réflexions intéressantes, et j’ai été un peu déçue.

    Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai pas lue le livre mais c’est vrai que boire pour oublier alors que c’est lui qui à choisis de faire cette expérience c’est dommage . Mais bon je pense peut être qui le fessais pour avoir une fierté de dire j’ai fais sa pendant 6 mois ou alors tout simplement il a oublier se que c’étais vraiment de vivre une expérience il à pas su controlé ces besoin de s’echapper de cette solitude

    Aimé par 1 personne

  4. Ah justement j’ai ajouté ce livre à ma PAL en début d’après-midi car j’ai vu que Gallimard en avait sorti une très belle édition pour ce mois de novembre 🙂 J’ai vu l’adaptation cinématographique à sa sortie en salles et ce film m’avait énormément touché, tant par la beauté des paysages que par l’histoire de cet homme. Je n’ai pas du tout le souvenir de scènes de beuveries omniprésentes donc peut-être que le film te plairait plus 😉 Du coup vu ton article et les commentaires dessous je vais y regarder à deux fois avant de l’acheter… Il me semble que le propre de ce genre de témoignages c’est justement d’avoir un côté introspectif, de délivrer des messages forts, donc si c’est vide je trouve ça un peu dommage :/

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne savais pas qu’il y avait un film, merci. Concernant le roman, beaucoup de personnes l’avaient apprécié et il était pas mal lu lors du Cold Winter Challenge de l’année dernière et franchement, niveau descriptions de paysages, on est vraiment servi et c’est tout simplement magnifique, mais j’avoue que je ne comprends toujours pas pourquoi il a autant bu pour oublier 😂. Après ça reste un avis tout personnel et si il te fait envie n’hésite pas, il te touchera peut être différemment.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s