La montagne entre nous

Un superbe roman, une très belle leçon de courage.

La-montagne-entre-nous

Résumé.

Et si votre survie dépendait d’un inconnu ?

Aéroport de Salt Lake City. Une tempête de neige est annoncée. Ben Payne, chirurgien, est attendu dès le lendemain pour deux opérations. Ashley Knox, journaliste, se marie le jour suivant. Bloqués tous les deux pour la nuit, ils parviennent à convaincre le pilote d’un petit avion de tourisme de les rapprocher de leurs destinations. Une solution de secours qui vire au cauchemar quand l’avion s’écrase en pleine montagne. Ben et Ashley, gravement blessée, sont les seuls survivants du crash.
À 3500 métres d’altitude, au coeur de l’hiver, sans aucun moyen de communication, ils devront pour survivre parcourir ensemble soixante-quinze kilomètres dans des conditions extrêmes. Un pari presque impossible pour ces deux êtres qui la veille encore ne se connaissaient pas.

Mon avis.

Et si on commençait l’année par un coup de coeur. Lu dans le cadre du Cold Winter Challenge, ce roman correspondait on ne peut mieux à la catégorie « Marcher dans la neige » parce que oui, dans ce livre il y a de la marche (beaucoup) et de la neige (beaucoup aussi) donc on est pile-poil dans le thème.

Dans ce roman catastrophe, nous allons suivre Ben et Ashley qui, après un crash aérien vont devoir pour s’en sortir parcourir plusieurs kilomètres ensemble afin de retrouver une once de civilisation, tout en essayant de survivre dans cette vaste étendue neigeuse, à leurs blessures, aux températures extrêmes, mais aussi au manque de nourriture qui se fera rapidement sentir.

J’ai plus qu’adoré ce livre que j’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à reposer entre chaque session de lecture. Il commence comme un roman catastrophe on ne peut plus classique pour rapidement aborder des thèmes plus profonds. En effet, tout au long de leur périple Ben et Ashley vont peu à peu se découvrir, en apprendre un peu plus sur leur vie respective, leur passé et c’est justement ce qui m’a beaucoup plu dans ce roman, le fait que ne soit pas « seulement » un roman catastrophe.

L’auteur m’a littéralement embarqué dans son histoire. Les descriptions des paysages et des personnages sont absolument parfaites, je pouvais donc facilement en imaginer le moindre détail presque comme si j’y étais. Alors certes ça reste un roman catastrophe donc il faut aimer ce genre, mais dans les derniers paragraphes on a droit à une surprise de taille (dont je ne révélerai rien), mais qui m’a littéralement bouleversée.

Les personnages quant à eux sont vraiment très bien construits, dans ce genre d’histoire il y a quasiment toujours une personne plus forte, battante et une plus faible, mais pas dans cette histoire. Les deux personnages m’ont tout simplement bluffé par leur courage, leur persévérance et surtout leur manière de voir les choses, c’était hallucinant.
Ils sont très différents l’un de l’autre, mais ils se complètent pourtant à merveille. Ben est un homme plutôt secret qui a du mal à trouver les mots justes alors qu’Ashley est une vraie pipelette qui devine tout ce que Ben ne veut pas dire.
Le seul détail qui m’a un peu embêté et perturbé c’est que le personnage d’Ashley est dans le livre une femme brune aux cheveux courts alors que sur la couverture du livre Kate Winslet qui joue le rôle d’Ashley dans l’adaptation cinématographique est plutôt blonde aux cheveux longs, c’est donc l’idée que je m’étais faite de ce personnage et du coup j’ai fait un petit blocage à ce niveau qui ne gâche en rien l’histoire je vous rassure.

En résumé, un scénario catastrophe très efficace, d’une grande intensité et qui arrive à nous maintenir sous tension en ne nous laissant que très peu de répit, avec un petit plus l’émotion qu’il nous procure au travers de la psychologie de ses personnages. Un presque sans faute pour moi.

Auteur    : Charles Martin
Éditions  : Presses de la Cité
Catégorie : Contemporain
Pages     : 373

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

5 commentaires sur « La montagne entre nous »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s