La princesse de papier

« Une nouvelle vie. Pour le meilleur ou pour le pire ? »

La-princesse-de-papier

Résumé.

Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste.
Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde… jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie.
Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe, du confort…

Et… les cinq fils de Callum.
Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter.
Et s’il avait raison ?

Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles… royales.

Mon avis.

On continue avec cette deuxième semaine du marathon Hugo New Romance (si vous souhaitez y participer, tout se passe ici) et, cette semaine le thème proposé est une proposition en or et la recommandation qui l’accompagne : La princesse de papier d’Erin Watt. Livre qui attendait sagement dans ma PAL depuis quelques jours et que j’avais vraiment hâte de découvrir. J’avais en effet entendu énormément de bien à son sujet et je dois dire que mis à part deux-trois petites choses qui m’ont un peu dérangé sa réputation est méritée, ce livre m’a vraiment beaucoup plu et j’ai passé un excellent moment de lecture en sa compagnie.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance d’Ella Harper, toute jeune fille qui, suite à la mort de sa mère, se retrouvera seule pour subvenir à ses besoins tout en poursuivant ses études. Livrée à elle-même, Ella vivra au jour le jour et décidera de travailler en tant que strip-teaseuse la nuit pour pouvoir continuer à aller en cours dans la journée. Jusqu’au jour où son tuteur légal la retrouvera enfin après plusieurs semaines de recherches. Dès lors, s’offrira à elle le luxe, l’argent et la vie de palace, seul petit point noir au tableau, les cinq fils Royal qui ne lui feront aucun cadeau.

Comme dit plus haut, ce roman m’a vraiment beaucoup plu hormis deux-trois petites choses un peu dérangeantes à mon goût. Je me suis très vite laissée embarquer dans cette histoire et j’ai dévoré ce roman en un temps record pour moi (c’est-à-dire, deux jours à peine). Le style des autrices qui se cachent derrière le pseudonyme d’Erin Watt, Elle Kennedy et Jen Frederick est vraiment très agréable et surtout, on ne peut plus addictif.

J’ai adoré suivre les premiers pas d’Ella dans ce monde fait de paillettes, de faux-semblants, de méchanceté et de richesse. Éternelle optimiste malgré sa situation précaire, elle va se retrouver propulsée dans ce monde qui n’est pas le sien et dont elle ignore tous les codes et, pour couronner le tout, face à cinq nouveaux « frères » qui ne lui faciliteront pas la tâche, ne lui laisseront aucune chance et il faut le dire feront tout pour lui pourrir la vie.
Sauf que voilà, en plus d’être optimiste et battante, Ella a du caractère, ne compte pas se laisser faire et arrivera peu à peu à se faire « adopter » par les cinq fils Royal, malheureusement tout ne restera pas toujours, tout beau tout rose (sauf peut-être sa chambre).
Seul petit point négatif de cette histoire, les intimidations et le harcèlement sexuel dont est victime Ella au départ et qui je l’avoue, sur le coup m’ont un peu refroidi, mais bon, comme je le dis toujours, ça reste une histoire et mon malaise du départ à vite laissé place à un sentiment plus positif concernant la suite de ma lecture.

Concernant les personnages, ils m’ont tous vraiment beaucoup plu et ce malgré leurs défauts, leurs problèmes, leurs excès et leurs sales caractères .
Ella est une jeune fille courageuse, battante, optimiste et très simple, le luxe ne la changera pas, elle restera donc elle-même tout au long de l’histoire et ce, pour notre plus grand plaisir.
Les cinq fils Royal eux, sont au premier abord de véritables petits cons (excusez-moi du terme, mais c’est le cas). Très complices, ils se suivent les uns les autres dans le meilleur, mais surtout dans le pire, y compris pour harceler Ella. On dirait une sorte de meute de loups-garous, ils vont heureusement au fil de l’histoire se radoucir un peu, pas au point de se transformer en agneaux, mais suffisamment pour me faire changer d’avis sur eux et en particulier sur le mâle alpha, Reed.
Royal Callum, le père des cinq garçons et tuteur d’Ella m’a quant à lui fait beaucoup de peine, il est malheureux et n’est plus que l’ombre de lui-même depuis la mort de sa femme, c’est un homme tellement gentil et bien qu’il soit souvent maladroit dans sa façon d’agir, il m’a énormément touché et j’avoue avoir eu un gros coup de coeur pour ce personnage.

Une chose est sûre, cette famille a des secrets, beaucoup de secrets et à mon avis les personnages tels qu’ils sont dans ce tome 1, nous réservent encore beaucoup de surprises.

En résumé, j’ai passé un excellent moment en compagnie de ce roman et ce malgré les petits défauts du début qui ont cependant très vite laissé place à une lecture très agréable et addictive. J’ai hâte de pouvoir me procurer le tome 2 pour continuer à suivre les aventures de cette famille royale.

Autrice   : Erin Watt 
Éditions  : Hugo & cie (New romance)
Catégorie : Romance
Pages     : 471

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s