Something dangerous tome 1

« Tout révéler et risquer de le perdre ? »

Something-dangerous

Résumé.

« Il me dit des choses coquines, mais je ne connais pas son nom. Il veut jouer avec moi, mais je n’ai jamais vu son visage. Il m’attire, mais je ne pourrais pas le reconnaître dans une foule.
Je suis tombée amoureuse d’un inconnu mais, à présent, l’anonymat touche à sa fin. Les secrets partagés sur internet, les promesses envoyées par SMS ne me suffisent plus. Je veux quelque chose de dangereux. De la chaleur. De la passion. Le frisson suscité par le fait d’être possédée totalement. Parce que je soupçonne cet étranger anonyme de ne pas être du tout un inconnu pour moi. »

Liz Thompson a rencontré Riverrat69 sur internet par l’intermédiaire de Something Real, un site de rencontre qui protège l’anonymat de ses utilisateurs. Dissimulés derrière des pseudonymes et des avatars de dessins animés, ils ont accroché, parlé, flirté et échangé mails et sextos, jusqu’à ce qu’ils décident, une fameuse nuit, de briser les règles du jeu et de se rencontrer en personne.

Quand elle jette les dés pour une nuit de passion débridée, sa chance de saisir quelque chose de réel pourrait bien s’écrouler.

Mon avis.

Cinquième semaine du marathon Hugo New Romance et grande première pour moi, je n’ai pas pleuré en lisant une romance…

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Liz Thompson, jeune femme célibataire qui entretient une relation passionnée, via internet avec un certain Riverrat69. Après de nombreux échanges, ils décident tous les deux de briser les règles et de transformer leur relation virtuelle en relation on ne peut plus réelle.
Mais Riverrat69 est-il seulement l’homme que Liz espère ?  Et Liz saisira-t-elle enfin sa chance de vivre une belle histoire d’amour ?

Cette lecture est une nouvelle fois pas très loin du coup de coeur mais, ce n’est pas encore tout à fait ça. J’ai été agréablement surprise par ce roman qui au premier abord ne me tentait pas plus que ça et il faut dire que l’histoire est vraiment très sympathique, mais il y a eu un petit quelque chose qui m’a légèrement dérangé lors de cette lecture, petit quelque chose de vraiment très personnel et qui ne dérangerait probablement pas la plupart d’entre vous.

Comme dit plus haut, l’histoire en elle même est vraiment très agréable à lire et étonnamment addictive. Les paragraphes sont assez courts et l’alternance des points de vue entre Sam et Liz font de ce roman un véritable page turner, vraiment très difficile à lâcher. Ce sentiment est d’autant plus exacerbé par la recherche, tout au long de l’histoire de l’identité du fameux Riverrat69. J’ai cru à plusieurs reprises deviner l’identité de ce torride inconnu, à tort…
Le style de l’autrice est lui, très agréable et franchement ce livre se dévore en un rien de temps, le petit point négatif qui, pour le coup est vraiment une affaire de goût, concerne les scènes et les dialogues érotiques, un peu trop nombreux à mon sens.
Habituellement ça ne me dérange pas plus que ça et à vrai dire, je n’y prête pas vraiment attention, mais là, c’était un chouïa trop.

Je n’ai cependant rien à redire sur le reste de l’histoire qui était vraiment très bien, j’ai d’ailleurs beaucoup apprécié tout l’univers autour de cette romance qui oscille entre scandales politiques, secrets et mensonges. Et cette fin… ce n’est juste pas possible de faire une fin comme celle-ci, ça devrait être interdit, car je suis dans l’obligation de me procurer la suite maintenant.

Les personnages quant à eux sont plutôt sympathiques, mais là encore, j’ai eu énormément de mal à éprouver un quelconque attachement pour eux.
Liz est une jeune fille intelligente, qui rêve du grand amour et qui est vraiment touchante, mais il m’a manqué un petit je ne sais quoi.
Sam lui est l’archétype du beau gosse très énervant, il est difficile à cerner et avec lui, on ne sait plus vraiment sur quel pied danser ? Il a beau être très sexy, il est surtout très énervant par moment.

En résumé, une romance sur fond de scandales politiques, de sexe (un peu trop) et de mensonges très addictive, agréable à lire, mais avec l’obligation d’avoir le tome 2 sous la main histoire d’éviter la crise de nerfs.

Autrice   : Lexi Ryan
Éditions  : Hugo & cie (New Romance)
Catégorie : Romance
Pages     : 283

Voilà pour cette cinquième semaine de marathon et je dois l’avouer, je commence un peu à m’essouffler. J’adore la romance, mais un livre par semaine est un rythme un peu trop soutenu pour moi. Je me sens un peu frustrée, car beaucoup de livres de ma PAL me font terriblement envie en ce moment et je n’ai malheureusement pas assez de temps pour les lire. J’ai donc décidé de ralentir un peu la cadence (tant pis si je suis à la traîne) afin de pouvoir profiter de mes autres lectures et que ce marathon reste avant tout un plaisir et ne se transforme pas en corvée. J’y participerai donc de temps en temps selon mon envie et les thèmes proposés.

Sur ce je retourne à ma super lecture et vous fais plein de gros bisous.

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s