Les Hauts de Hurlevent

Trahisons, jalousies, rancoeurs…

Les-Hauts-de-Hurlevent

Résumé.

Les Hauts de Hurlevent, sur les landes sauvages balayées par le vent du nord : l’arrivée d’Heathcliff, un jeune bohémien adopté par les Earnshaw, va tragiquement peser sur le destin de toute la famille. Entre Heathcliff et Catherine Earnshaw naît un amour indéfectible tandis qu’Hindley, le frère détrôné, se prend d’aversion pour cet intrus. La nature passionnée d’Heathcliff ne supportera pas la vengeance d’Hindley puis la trahison de Catherine.

Mon avis.

Pour le mois de février, le club de lecture Comics Whales crée par Schausette et Sita a décidé de faire la part belle aux adaptations. Nous avions comme d’habitude le choix entre plusieurs titres et la BD sélectionnée cette fois-ci a été… Les Hauts de Hurlevent de Yann et Edith publié chez Delcourt.
Je possède le roman original depuis de très nombreux mois dans le fin fond de ma bibliothèque, mais n’ai pas encore trouvé le courage de me lancer dans sa lecture, plus par appréhension qu’autre chose car honnêtement, l’envie est là, malheureusement les mauvais souvenirs des classiques du collège eux aussi sont encore là. Je suis donc bien contente du choix de cette BD qui m’a permis d’aborder ce grand classique avec beaucoup moins de pression.

Dans cette BD, nous allons suivre l’histoire de la famille Heathcliff dont le destin va tragiquement basculer lors de l’arrivée d’Earnshaw, un jeune bohémien adopté par le père de famille. Vengeances, trahisons, haine, rancoeurs et romance sont au centre de cette superbe adaptation BD.

N’ayant pas lu le roman original, je n’ai actuellement aucun point de comparaison et mon avis ne sera donc vraiment que centré sur la BD.
J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture et j’ai plus qu’apprécié cette histoire de famille un peu plus noire que je ne l’avais imaginé au départ. Le sentiment d’atmosphère oppressante et pesante est bien présent et est exacerbé par de magnifiques dessins aux couleurs froides voir presque fantomatiques qui se réchauffent et prennent des teintes plus ensoleillées lors des moments heureux de l’histoire. J’ai adoré ce contraste qui m’a permis de m’immerger plus en profondeur dans ce passionnant récit de famille.

Les personnages eux ne sont pas vraiment attachants de part leur caractère assez difficile voir sauvage, mais cela n’a en rien sacrifié au plaisir de ma lecture, j’ai adoré les détester et je me suis vraiment régalé. Le fait d’avoir pu « goûter » à l’univers d’Emily Brontë sans pression m’a encore plus donné envie de découvrir le roman original, donc là, il faut vraiment que je m’y mette.

En résumé, une magnifique BD avec de superbes dessins, qui permet d’aborder ce classique sans pression et qui vous donnera assurément l’envie de découvrir le roman original, si ça n’est pas déjà fait.

Auteur    : Yann
Dessins   : Edith
Éditions  : Delcourt
Catégorie : BD
Pages     : 94

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

4 commentaires sur « Les Hauts de Hurlevent »

  1. J’étais comme toi 🙂 Les classiques me faisaient peur depuis l’adolescence. À quatorze ans, j’avais essayé, de mon plein gré, de lire Roméo & Juliette… Autant te dire que je ne comprenais absolument rien! Et, dans ma tête de petite fille, tous les classiques devaient être comme ça. Ce n’est que l’an dernier que ma meilleure amie m’a intriguée avec « Les Hauts de Hurlevent »… Quel bonheur que cette lecture! Un vrai coup de coeur ❤ Je te le conseille vivement 🙂 Tu m'as donné envie de lire cette BD, j'espère la trouver à ma bibliothèque!

    Aimé par 1 personne

  2. Je te recommande vivement de lire la version originale qui est un vrai bijou même si je t’avertis d’avance (sans te faire peur) que c’est assez difficile à suivre surtout que le narrateur est un personnage extérieur. Avoir lu la version BD t’aidera, je pense, à mieux comprendre et à mieux identifier la multitude de personnages qui ont l’intelligence de reprendre presque les mêmes noms (on s’y perd un peu) ! Mais honnêtement tu ne seras pas déçue par la prose époustouflante d’Emily Brontë, cette miss est une génie !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s