Le Paradis des animaux

Un recueil de nouvelles comme je n’en avais jamais lu.

Le-paradis-des-animaux

Résumé.

Aussi fou que deux hommes prêts à tout pour sauver un alligator, aussi tendre qu’un père essayant de se racheter auprès de son fils, Le Paradis des animaux donne vie à un univers riche et émouvant, peuplé d’arnaqueurs pleins d’illusions, de charmants dépravés et de jeunes amants égarés.
Avec un humour décalé et une grâce infinie, David James Poissant explore la dérive d’êtres ordinaires, criants de vérité, terriblement attachants et tous au bord du précipice.
Il sonde les âmes et les coeurs de son style vif et tendrement mélancolique, et donne à des sujets éternels une force renouvelée.

Mon avis.

Depuis ma dernière déception en matière de recueil de nouvelles, je ne m’étais plus trop frottée à ce genre littéraire pourtant très sympathique, de peur d’être à nouveau déçue je suppose. J’ai malgré tout souhaité retenter ma chance le jour où, Léa créatrice du club de lecture le Picabo River Book Club nous conseille ce livre de David James Poissant. Le titre et le résumé de la quatrième de couverture m’avaient l’air assez engageants, je me suis donc laissée tenter plus par curiosité qu’autre chose et que dire…  hormis le fait que je me sois pris une belle claque et que ce livre m’a totalement réconcilié avec ce genre littéraire.

Dans ce recueil, nous allons trouver 12 nouvelles, certaines plus courtes que d’autres, mais qui exploitent toutes un moment charnière de la vie d’un ou plusieurs personnages lambdas avec leurs failles, leurs espoirs, leurs doutes ou encore leurs regrets.

Ce recueil m’a tour à tour fait pleurer, rire, me révolter et m’a surtout profondément touché. L’auteur arrive à exploiter avec un immense talent chaque faille de ses personnages en les rendant encore plus Humains. Il y parle du deuil, de la rédemption, du courage et de toutes ces petites choses, au prime abord banales mais qui deviennent, sous sa plume des choses extraordinaires pour moi, des choses qui m’ont fait vibrer et qui m’ont apporté une grande variété d’émotions.

Les personnages sont tous très attachants et tellement « réels » qu’on pourrait presque y voir ses voisins, sa famille ou encore ses ami•e•s. J’ai en tout cas suivi chacun d’eux avec un immense plaisir et beaucoup d’émotions (oui oui, je me répète, mais il y en a tellement dans ce livre).

En résumé, un recueil de nouvelles émouvant, beau, parfois drôle et surtout très humain. Un excellent moment de lecture qui m’a définitivement réconcilié avec ce genre.

Auteur    : David James Poissant
Éditions  : Le Livre de Poche
Catégorie : Nouvelles
Pages     : 354

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s