Cocky Bastard

« Vont-ils trouver l’amour au bout du voyage ? »

Cocky-Bastard

Résumé.

Aubrey et Chance n’ont rien en commun.
Sauf peut-être leur destination : la Californie.
Ils se rencontrent dans une station service au coeur des États-Unis, et le destin va faire en sorte qu’ils vont faire route ensemble.
C’est le début d’un voyage riche en mésaventures plus étranges et amusantes les unes que les autres.
Qui aurait cru qu’une figurine du président Obama et une chèvre joueraient un rôle si important dans leur vie ?
Aubrey est sérieuse, un brin coincée. Chance est mannequin et ancien footballeur australien. Il déborde de charme, mais il y a peut-être plus derrière son masque prétentieux et provocateur. Ils ont peu de points communs mais ne dit-on pas que les contraires s’attirent ?

Mon avis.

Hello, on se retrouve pour ma dixième lecture du marathon Hugo New Romance sur un thème assez rigolo cette fois-ci qui est… Rend moi chèvre.
Si au départ, le thème proposé ne m’avait pas emballé outre mesure, le roman conseillé et les avis le concernant m’ont eux littéralement séduite et j’ai vraiment bien fait de céder à la tentation.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Aubrey et de Chance, deux personnes qui n’ont absolument rien en commun, mais qui vont devoir, sous le coup du destin, faire un petit bout de route ensemble. Débute alors pour eux, un voyage drôle et riche en rebondissement en compagnie d’une chèvre un peu spéciale et du président Obama.

J’ai complètement craqué sur ce roman que j’ai plus qu’adoré. Si l’histoire est plutôt classique au départ, elle se révèle au fur et à mesure être une histoire bien plus profonde et riche que je n’avais pu l’imaginer.
Séparée en deux grandes parties, la première vous embarquera dans un road trip hilarant en compagnie d’une Aubrey complètement coincée, d’un Chance on ne peut plus sexy et taquin, d’un président très connu et d’une biquette assez spéciale.
J’ai vraiment beaucoup aimé cette première partie que j’ai trouvé très très drôle, pleine de peps et qui m’a bien fait rire.
Mais comme vous vous en doutez, un voyage prend toujours fin et cette fin sera justement le début de la seconde partie qui est pour le coup, totalement différente. Les personnages nous révéleront une autre facette d’eux-mêmes et l’histoire prendra alors toute sa profondeur et se révélera émouvante, touchante et pleine d’espoir.
Le style des deux autrices est très fluide et se marie à la perfection, j’y ai complètement adhéré et aimerais beaucoup découvrir d’autres romans de ce super duo.

Les personnages quant à eux sont particulièrement géniaux et je les ai bien évidemment adoré.
Chance est sexy, respectueux, drôle, taquin, un brin provocateur et c’est tout simplement un mec super.
Aubrey elle est sérieuse, un peu coincée, elle a beaucoup souffert, mais sous ses airs de madame stricte se révèle être drôle et avoir un énorme coeur.

En résumé, un roman drôle, triste, émouvant et addictif en compagnie d’un couple bien gratiné, d’une chèvre vraiment très spéciale et d’un président… ça vous tente ?

Autrices  : Vi Keeland & Penelope Ward
Éditions  : Hugo Poche (New Romance)
Catégorie : Romance 
Pages     : 358

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

2 commentaires sur « Cocky Bastard »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s