Amy Walters à l’académie Birdfield – tome 1 : La presse de Gutenberg

Un premier tome très prometteur.

Amy-Walters-à-l'académie-Birdfield-tome-1-la-presse-de-Gutenberg

Résumé.

Pour cause de belle-mère insupportable, Amy Walters, la fille du célèbre réalisateur John Walters, décide de quitter Los Angeles et ses fantasques copines pour l’académie Birdfield en Angleterre. À peine arrivée sur le sol britannique, elle se sent aussitôt chez elle, même si sa gothique voisine de chambre peut paraître inquiétante de prime abord. Un premier tome durant lequel Amy va se faire de nouveaux amis, tomber amoureuse et être initiée aux secrets de son étrange pensionnat…

Mon avis.

Je suis tombée sur ce roman un peu par hasard et il n’aura pas fallu grand-chose pour me donner envie de l’acheter, pour tout dire, 3 mots ont suffi… Académie, Gutenberg et Angleterre et hop il s’est retrouvé dans ma PAL et je vous le donne en mille, j’ai adoré ce roman.

Dans ce premier tome, nous allons faire la connaissance d’Amy Walters, fille d’un célèbre réalisateur qui a, il faut le dire, une très belle vie d’enfant star. Le souci c’est sa nouvelle belle-mère, non pas qu’elle la déteste, mais disons qu’elles n’ont pas vraiment les mêmes centres d’intérêts, ajouté à cela une vie qui l’étouffe un peu plus chaque jour, et voilà qu’Amy va prendre la décision de tout quitter pour finir sa scolarité à l’académie Birdfield en Angleterre. Arrivée dans son nouveau pensionnat elle devra se faire de nouveaux amis, mais aussi s’habituer à cette nouvelle manière de vivre et, sa « nouvelle vie » s’avérera bien plus passionnante qu’il n’y paraît.

En finissant ce roman je n’ai eu qu’une envie, me jeter sur le tome 2, malheureusement pour moi il faudra que je prenne mon mal en patience et que j’attende encore un peu.
Vous l’aurez compris, j’ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman qui au premier abord ne paye franchement pas de mine, on suit l’histoire d’une jeune fille qui va se faire de nouveaux amis, vivre sa vie d’étudiante et tomber amoureuse, rien de bien sensationnel, mais à un moment donné, l’histoire prend une tout autre direction que j’ai adoré et que je garderais sous silence pour vous laisser le plaisir de la découverte si cette lecture vous tente.
Ce roman étant un premier tome cet aspect de l’histoire reste cependant encore très peu développé et le sera probablement plus dans le ou les tomes suivants, du moins je l’espère parce que j’ai vraiment très envie d’en savoir plus. Cela étant dit, je n’ai éprouvé aucune frustration concernant ce « manque » de développement car l’histoire est tout simplement géniale, très agréable à suivre et surtout très addictive.

Les personnages quant à eux, bien que parfois un peu trop caricaturés sont vraiment très attachants et bien sympathiques.
Amy Walters est une jeune fille aisée et pourtant très simple. Elle est gentille, tolérante, pleine d’empathie et de bienveillance, toujours présente pour ces ami-e-s, c’est un petit peu la bonne fée de l’académie et un personnage que j’ai beaucoup aimé.
Ivy sa voisine de chambre gothique qui paraît assez antipathique au départ va très rapidement se révéler être une jeune fille au grand coeur.
Ethan est lui le beau gosse au grand coeur de l’académie. Il est doué dans tout ce qu’il entreprend et en plus il est gentil… Que demander de plus.
Les autres personnages sont tout aussi sympathiques (pour la plupart, il y en a toujours un ou deux qui mériteraient une bonne paire de baffe) et j’ai vraiment beaucoup aimé les découvrir au fur et à mesure de ma lecture.

En résumé, un premier tome très addictif, agréable à lire et qui est, selon moi, le prémisse d’une belle saga. Petit plus trés appréciable, le tome 1 finit dans la douceur et sans grand retournement de situation, histoire de ne pas trop nous frustrer en nous donnant juste envie de découvrir la suite.

Autrice   : Carine Pitocchi
Éditions  : Sharon Kena
Catégorie : Jeunesse
Pages.    : 183

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s