Love, Simon / Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

Vous allez adorer Simon.

Love-Simon

Résumé.

Moi, c’est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petite ville en banlieue d’Atlanta (traduisez : un trou paumé). J’ai deux soeurs, un chien Bieber (oui, oui, comme Justin), et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai une passion profonde pour les Oréos, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue.

Blue, c’est un garçon que j’ai rencontré sur le Tumblr du lycée. On se dit tout, sauf notre nom. Je le croise peut-être tous les jours dans le couloir, mais je ne sais pas qui c’est. En fait, ça me plaît bien : je ne suis pas du tout pressé d’annoncer à tout le monde que je suis gay. Personne n’est au courant, à par lui, Blue…

… Et aussi cette fouine de Martin Addison, qui a lu mes e-mails et menace de tout révéler.

Mon avis.

Je n’avais jamais pris le temps de lire ce roman lorsqu’il était paru sous le titre Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens, mais maintenant que le film est sorti au cinéma, que le roman revient un peu sur le devant de la scène avec des retours toujours aussi positifs et que la nouvelle couverture est tout simplement superbe (au passage, l’acteur qui joue Simon est vraiment trop choux), j’ai moi aussi cédé à la tentation et le résultat est plus que concluant, cette histoire m’a totalement conquise.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Simon, un garçon très sympathique, drôle, mignon, fan absolu d’Oréos et d’Harry Potter et très amoureux de… Blue, un garçon qu’il n’a jamais rencontré, mais avec qui il communique par mails interposés depuis un moment. Personne ne sait qu’il est gay et pour l’instant, ça lui va plutôt bien. Il n’est pas encore prêt à l’annoncer au reste du monde et préfère encore un peu garder tout ça pour lui… Jusqu’à ce qu’un élève de son lycée tombe sur ses mails et menace de tout révéler s’il ne lui rend pas un petit service en échange.

Comme beaucoup de monde, je pense, j’ai été séduite par cette histoire que j’ai trouvé à la fois légère, mignonne, très touchante, un peu triste parfois, mais en même temps toujours juste et surtout positive. Le fait que Simon et Blue ne se connaissent pas apporte une petite touche de suspense très agréable à l’histoire et rend la lecture vraiment très addictive. Nous avons, nous aussi, envie de savoir qui est ce fameux Blue et comment va se terminer toute cette histoire.
Hormis le fait que cette histoire soit (attention mot totalement inventé) la mignonnitude incarnée (du mot mignon), elle porte aussi de très belles valeurs sur l’acceptation de soi et des autres, de tolérance et d’amour, tout simplement. Parce que l’amour est universel et ce peu importe le sexe, la nationalité et j’en passe, que ce sentiment restera toujours le plus magique et le plus beau et que c’est finalement ce qui ressort vraiment de cette lecture très, très touchante et encore une fois très positive.

Les personnages quant à eux sont vraiment très bien campés et tous très attachants. Que ce soit Simon, Leah, Abby et même Martin, le maître chanteur qui a fait une chose immonde, probablement impardonnable (quoique), chacun a réussi à me toucher à sa façon, à un moment ou un autre, même si je dois avouer que le comportement de Leah m’a souvent agacée.

En résumé, un roman très touchant, mignon comme tout et avec de très belles valeurs d’acceptation de soi et des autres. Une merveille que je vous conseille à 100%.

Autrice   : Becky Albertalli
Éditions  : Hachette
Catégorie : Jeunesse / Contemporain
Pages     : 315

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

2 commentaires sur « Love, Simon / Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s