Museum : Killing in the rain 1

Âmes sensibles… passez votre chemin.

Museum-Killing-in-the-rain-1

Résumé.

Les sentences tomberont comme la pluie.

Une femme dévorée par des chiens, un homme découpé en morceaux… Une série de meurtres, un seul indice : une signature sur chaque scène, un verdict inscrit sur un papier. Le lieutenant Sawamura, secondé par le sergent Nishino, enquête mais manque cruellement de pistes. Et pour ne rien arranger, Sawamura n’arrive plus à joindre sa femme qui a quitté le domicile conjugal avec leur fils.

Mon avis.

Après ma lecture d’Erased, mon tout premier manga (oui, oui, j’en suis très fière), j’ai voulu continuer avec un manga dans la même veine et j’ai donc, sans trop d’hésitation, jeté mon dévolu sur celui-ci qui en plus d’être un manga/thriller, ne comporte que trois tomes. Et quelle claque, c’est quoi ce manga…

Nous allons avoir affaire ici à un tueur en série complètement timbré et bien glauque qui, après chaque meurtre laissera sur la scène du crime un seul et unique indice, un verdict inscrit sur un bout de papier.
Le lieutenant Sawamura et le sergent Nishino vont donc faire équipe et tout mettre en oeuvre pour arrêter ce meurtrier, mais histoire de compliquer un peu le tout et de rendre la chose plus palpitante, Sawamura n’arrivera plus à joindre sa femme qui a quitté le domicile conjugal avec son fils, quelques jours plus tôt.
La chasse à l’homme grenouille est lancée…

J’ai adoré ce premier tome qui, en plus d’être totalement génialissime, a complètement satisfait mes envies de thriller.
Les premières pages donnent directement le ton de ce qui nous attend par la suite en ouvrant le bal avec le meurtre très sanglant d’une jeune femme. À partir de ce moment nous serons plongés dans un jeu du chat et de la souris des plus glauque et sans aucun temps mort.

L’histoire est très addictive, glauque à souhait, prenante et assez cru. Les dessins très détaillés en remettent une couche pour s’enfoncer dans le glauque et ça fonctionne vraiment très bien. Le suspens est présent du début à la fin et je ne me suis franchement pas ennuyée une seule seconde.
C’est un manga qui est cependant à réserver à un public averti au vu de certains dessins et scènes très détaillés et réalistes qui sont, je pense, susceptibles de choquer les âmes sensibles.

En résumé, vous aimez les thrillers, le glauque, les histoires prenantes, dérangeantes et les flics désabusés. Alors foncez…

Auteur    : Ryôsuke Tomoe
Éditions  : Pika
Catégorie : Manga Seinen
Pages     : 240

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres, tout y passe du thriller bien prenant au livre de spiritualité. Avec un bon chocolat chaud et en mangeant des clémentines, c'est encore mieux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s