He is a beast ! – 1

Je m’essaye au Shôjo…

He-is-a-beast-1

Résumé.

Himari retourne dans sa province natale suite au remariage de sa mère. Dans sa nouvelle classe, elle tombe sur celui qui lui en faisait baver quand elle était petite : Ogami !! Elle rentre alors chez elle dépitée, mais le retrouve à nouveau chez elle ?!
Le second mari de sa mère ne serait quand même pas le père d’Ogami ?!
La même classe et la même maison que celui qu’elle déteste par-dessus tout…
Ça ne va pas être une partie de plaisir !!

Mon avis.

Après m’être lancée dans la grande aventure des mangas en essayant tout de même d’assurer mes arrières au maximum avec un genre que j’apprécie particulièrement, à savoir le thriller, j’ai cette fois-ci eu envie de quelque chose de plus doux, mignon, léger et un peu différent. Je me suis donc laissée tenter par celui-ci dont j’ai pas mal entendu parler et qui surtout, m’avait l’air très sympa et franchement, quelle petite pépite, je me suis régalée.

Dans ce manga, nous allons faire la connaissance d’Himari qui, après le remariage de sa mère doit retourner vivre dans sa province natale. Jusqu’à là rien de dramatique à l’horizon, elle retrouve son ancienne école, ses anciens camarades, mais aussi et c’est là que le bât blesse, le garçon qui l’a terrorisé quand elle était petite et qui est aussi, accessoirement, la cause principale de sa peur panique des garçons.
Qu’à cela ne tienne Himari ne se laisse pas démonter et décide de rester optimiste pour sa maman. Alors, en rentrant chez elle après les cours, quelle n’est pas sa surprise quand elle s’aperçoit que ce même garçon l’attend à la maison…
Même école, même classe et même maison… La nouvelle vie d’Himari risque bien d’être un peu plus compliquée que prévu.

Ce n’est pas une grande surprise, mais comme pas mal de monde, j’ai plus qu’adoré ce premier tome qui se dévore un peu trop rapidement à mon goût et même si au départ, le sujet du harcèlement me faisait un peu « peur », car c’est un sujet qui me met assez mal à l’aise et que je trouve abject et totalement condamnable, on s’aperçoit très rapidement que ce point de départ cache bien autre chose, chose que bien entendu je vous laisse découvrir par vous-même…

L’histoire en elle-même est plutôt classique et, il faut le savoir, bourrée de clichés, mais pas que… elle se révèle aussi être pleine d’humour, de situations cocasses, mignonne comme tout et par moment vraiment touchante, un réel plaisir de lecture.
Les dessins sont eux vraiment très beaux, expressifs, très mignons et assez doux, ils contrebalancent à merveille les quelques scènes un peu plus « dures » de l’histoire et je trouve pour ma part que c’est une vraie réussite.

Concernant les personnages, ils sont vraiment très bien campés et même si Ogami m’a vraiment énervé par moment, j’ai le sentiment que je ne vais pas tenir bien longtemps avant de le trouver attachant.
C’est un personnage assez complexe avec un caractère on ne peut plus versatile, mais on arrive assez rapidement à percevoir une certaine souffrance qui le ronge et on se doute bien qu’il n’est pas aussi méchant qu’il voudrait le faire croire. Il s’amuse en effet à torturer Himari, mais il ne manque pourtant pas de la protéger dès que quelqu’un d’autre ose s’en prendre à elle.
Himari est quant à elle une jeune fille très attachante, touchante, douce, très gentille, mais aussi assez introvertie. Elle n’hésitera pas à mettre sa propre souffrance de côté pour le bonheur de sa maman.

En résumé, un premier tome vraiment très sympa, mignon comme tout, drôle et touchant, qui laisse entrevoir une suite dans la même veine, du moins je l’espère. Je me ferai en tout cas un plaisir de lire la suite et vais même m’y atteler dès que possible.

Autrice   : Saki Aikawa
Éditions  : Soleil
Catégorie : Manga Shôjo
Pages     : 208

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

4 commentaires sur « He is a beast ! – 1 »

  1. Ça fait si longtemps que je n’ai pas lu de mangas (faute de place, les miens sont tous bien rangés dans une boîte). Celui-ci semble très sympa 🙂 ! J’aime ce genre de petit shôjô. Moi j’avais beaucoup aimé NANA d’Ai Yazawa, je ne sais pas si tu connais 🙂 ? J’avais beaucoup aimé Love Hina de Ken Akamatsu aussi (un « vieu » manga). Bref, j’aime bien tes articles :D!

    Aimé par 1 personne

    1. Ohhhh c’est vraiment super gentil, je connais Nana de nom, mais je vais me le noter dans un coin parce qu’ayant « découvert » les mangas il n’y a pas si longtemps que ça, je suis avide de nouvelles découvertes alors merci 😉 et je reconfirme celui-ci est top 😘.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s