Les insoumis – 1 (The Darkest Minds)

Un vrai coup de coeur.

Les-insoumis-1

Résumé.

Dans un futur proche, les adolescents sont décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent, et parqués dans des camps.
Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s’enfuient. Échapperont-ils à leurs poursuivants ?
Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?

Mon avis.

Alors que ce livre traînait dans ma wishlist depuis un bon bout de temps, son adaptation cinématographique sous le nom de The Darkest Minds l’en a fait sortir un peu plus rapidement que prévu pour rejoindre ma trop longue PAL, mais pour une fois, il n’y sera heureusement pas resté bien longtemps, il a très vite été dévoré et ce fut d’ailleurs une excellente lecture.

Dans ce roman, nous allons nous retrouver dans un futur assez proche où tous les adolescents meurent les uns après les autres après avoir été touchés par un virus inconnu, les rares survivants quant à eux se voient très rapidement dotés de pouvoirs psychiques plus ou moins dangereux. Transformés en « monstres », ils sont alors enlevés à leurs parents et parqués dans des camps où ils sont triés selon leur dangerosité à savoir les verts, les bleus, les jaunes, les oranges et enfin les plus dangereux, les rouges.
Certains adolescents refusant cette fatalité, décident de s’enfuir et c’est ainsi que nous allons faire la connaissance de Ruby, Liam, Chubs et Zu.
Arriveront-ils réellement à échapper à leur condition et aux personnes qui les poursuivent et ce sans perdre ni leur âme, ni leur vie ?

J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture et n’ai pas mis bien longtemps avant d’y plonger avec délectation. J’ai en effet immédiatement accroché à l’univers de ce roman et ai vraiment eu beaucoup de mal à lâcher ma lecture quand c’était nécessaire, ce qui au vu du côté assez introductif de ce premier tome, m’a un peu étonné moi-même. L’autrice met en effet son univers en place assez tranquillement et prend son temps pour que l’on puisse faire connaissance avec chacun des personnages et leurs différents pouvoirs. Beaucoup de questions prennent alors naissance quant à la nature du virus et sur ce que deviennent les parents de ces enfants touchés, mais l’autrice ne révèle vraiment pas grand-chose hormis que le fameux virus touche plus particulièrement les enfants entre 8 et 14 ans, pour le reste il va peut-être falloir attendre un peu ou pas, quoiqu’il en soit ne pas tout savoir dès le départ ne m’a pas particulièrement dérangé (pour une fois).

J’ai en effet vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir ce roman et ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j’ai trouvé l’histoire très addictive, prenante, assez angoissante et l’ambiance générale est par moment, vraiment oppressante. L’action est présente tout au long de l’histoire et même si les rebondissements n’ont rien d’exceptionnel, l’autrice a réussi à me captiver du début à la fin grâce à la tension qu’elle dissémine çà et là tout au long du roman jusqu’à la toute fin où vous vous retrouvez d’un seul coup en train de vérifier que le tome 2 est bien disponible chez votre libraire…

Concernant les personnages, je les ai tous trouvé très attachants et assez crédibles.
Ruby est une jeune femme assez réservée, très humaine et qui prend petit à petit plus d’assurance au fil de l’histoire.
Liam est un jeune homme fort, sur qui on peut toujours compter et qui est vraiment très gentil.
Chubs peut lui paraître assez méfiant au premier abord et il n’accorde pas sa confiance très facilement, mais c’est un garçon au grand coeur, que j’ai particulièrement apprécié.
Zu, la plus jeune du groupe est vraiment toute mignonne, elle apporte un petit vent de légèreté dont le groupe a parfois bien besoin.

En résumé, un premier tome captivant, très addictif, qui ne nous révèle pas encore tout mais qui promet une suite explosive. Un vrai coup de coeur.

Autrice   : Alexandra Bracken
Éditions  : Le Livre de Poche jeunesse 
Catégorie : Jeunesse / Sciences-Fiction
Pages     : 512

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

2 commentaires sur « Les insoumis – 1 (The Darkest Minds) »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s