Le hibou

Avant j’aimais beaucoup les hiboux…

Le-hibou

Résumé.

Un lit de plumes.
Une jeune fille nue,

une fleur dans la bouche…
Étranglée.

Le cadavre de Camilla , 17 ans, est retrouvé dans un bois. Sacrifice ? Rituel satanique ? Ou crime d’un déséquilibré ? Pour Holger Munch et Mia Krüger, de l’unité spéciale de la police d’Oslo, aucune piste ne doit être négligée.
Quand un hacker leur envoie une vidéo montrant le supplice de Camilla, l’horreur monte d’un cran. Le cauchemar ne fait que commencer…

Mon avis.

Lu dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2018 pour la sous catégorie « La feuille d’automne emportée par le vent, en rondes monotones, tombant, tourbillonnant » et choisi un peu beaucoup à cause de sa sublime couverture aux couleurs de l’automne, ce livre a plutôt été une bonne lecture même si elle ne m’a pas spécialement marquée.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance d’Holger Munch et de Mia Krüger, deux enquêteurs de l’unité spéciale de la police d’Oslo qui vont se retrouver confrontés à une enquête des plus sordide. Le cadavre d’une jeune fille de 17 ans a en effet été retrouvé dans les bois, dans une bien étrange mise en scène. Alors que les deux enquêteurs vont s’atteler à résoudre ce crime, l’horreur va monter d’un cran quand ils se retrouveront en possession d’une vidéo montrant l’horreur qu’a subi la jeune fille peu avant sa mort. Le cauchemar ne fait que commencer…

Avant toute chose, je tiens à vous signaler que ce roman fait suite à un précédent du nom de « Je voyage seule », mais que l’enquête y est totalement indépendante et qu’il peut donc se lire sans avoir lu le premier. Par contre, si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur les personnages et leurs histoires je ne peux que vous conseiller de lire « Je voyage seule », ce que je n’ai personnellement pas fait.

J’ai tout de même vraiment beaucoup aimé cette histoire, que j’ai trouvée plutôt très sympathique, mais qui malheureusement, ne me restera pas très longtemps en mémoire.
J’ai malgré tout pris beaucoup de plaisir à me plonger dans ce thriller haletant où se mêlent rites sataniques, secte, test sur les animaux et structure d’accueil pour jeunes en difficultés.

Le style de l’auteur est très fluide et les chapitres courts donnent une réelle dynamique à l’histoire que l’on dévore sans même sans rendre compte. On a sans cesse envie de lire un chapitre de plus puis encore un et il est assez difficile de lâcher ce roman une fois dedans. Malheureusement, et c’est là son seul défaut, les pistes sont très, voir trop nombreuses et je n’ai pas toujours compris où voulait en venir l’auteur en nous parlant de telle ou telle situation. L’histoire oscille en effet entre l’enquête, la vie privée des personnages, le travail de la copine de l’un des personnages, les relations de la fille d’un autre personnage et j’en passe… Bref vous m’aurez comprise, je me suis souvent perdue dans ce déluge d’informations et c’est ce qui fait que ma lecture a juste été bonne et agréable, mais pas excellente.
J’ai vraiment mis beaucoup de temps à intégrer qui était qui et, même si au fil de la lecture le puzzle se reforme petit à petit et que l’on comprend enfin où l’auteur a voulu en venir, ce procédé n’est pas quelque chose qui me séduit particulièrement, car une fois perdue, peu importe que le reste du livre soit génialissime, je ne peux personnellement plus apprécier ma lecture à 100%.
Ce roman reste malgré tout une bonne lecture  et je suis tout de même bien contente de l’avoir découvert.

Les personnages sont quant à eux plutôt bien campés et même s’il me manque une partie de leurs histoires, vu que je n’ai pas lu le précédent livre de l’auteur, j’ai apprécié les suivre dans cette enquête et je les ai trouvés plutôt attachants.

En résumé, un thriller addictif, entraînant et étrange, mais qui a légèrement péché de par son flot d’informations trop important à mon goût. Une bonne lecture malgré tout.

Auteur    : Samuel Bjørk
Éditions  : France Loisirs
Catégorie : Thriller
Pages     : 471

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

4 commentaires sur « Le hibou »

  1. Oh, deux choses me plaisent là-dedans ! C’est en Norvège, et ensuite, le résumé donne bien envie je trouve :p Mais l’aspect un peu fouillis freine un peu, faut bien l’avouer ! Peut-être bien que je tenterai si je le croise, par curiosité ^^
    Merci pour la découverte et l’article ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s