Le Feu de la Sor’cière – Les Bannis et les Proscrits – 1

Un premier tome fascinant.

Le-Feu-de-la-Sor'cière

Résumé.

Par une nuit fatale à Alasea, pays ravagé par une malédiction, trois mages accomplissent un ultime sacrifice dans l’espoir de préserver le bien.
Cinq cents ans jour pour jour après cette nuit funeste, une jeune fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps.
Mais avant qu’elle puisse en saisir les implications, le Seigneur Noir lance ses hordes des ténèbres pour s’emparer de la magie embryonnaire qu’elle détient.
Dans sa fuite, Elena est précipitée vers une issue terrible… mais aussi vers la compagnie d’alliés inattendus, avec lesquels elle va tenter de combattre les forces maléfiques et de secourir un empire autrefois glorieux.

Mon avis.

Lu dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2018 pour la sous-catégorie « Witches Brew », ce roman en plus d’être une très belle découverte, m’a vraiment fait passer un excellent moment de lecture.

Nous allons y faire la connaissance d’Elena, une jeune fille comme tant d’autres, qui mène une vie plutôt simple et paisible auprès de ses parents et de son frère. Un jour pourtant, toute sa vie va littéralement basculer alors qu’elle héritera d’un très ancien et terrifiant pouvoir le jour même de ses premières règles et avant même qu’elle comprenne ce qu’il lui arrive, elle se verra dans l’obligation de fuir pour sa propre survie.
Commencera alors pour elle une dure épopée où elle croisera sur son chemin des êtres très maléfiques, mais aussi des alliés assez inattendus.

J’ai vraiment adoré ce roman qui m’a totalement séduite de par son univers très étoffé, mais aussi très sombre.
L’auteur nous propulse en effet dans une histoire captivante, prenante et ensorcelante et franchement, il n’y va pas de main morte, quand je vous dis que la vie d’Elena va basculer, elle va vraiment, vraiment basculer. En quelques pages elle passera de statut de jeune fille innocente, avec des préoccupations d’adolescente à celui de sor’cière très puissante qui devra lutter pour sa propre vie et tout ça en un claquement de doigts, nous allons alors la suivre dans la découverte et l’acceptation de ce pouvoir qui tient pour elle bien plus de la malédiction et croyez-moi, ça ne va vraiment pas être facile pour elle.
L’histoire s’enchaîne en effet vraiment très rapidement et les nombreuses scènes d’actions ne laissent aucun temps mort à nos personnages qui n’ont pas vraiment le temps de souffler, nous non plus d’ailleurs. C’est noir, violent, glauque, sanglant et même si ce premier tome est assez introductif et que je suis vraiment loin d’avoir obtenu toutes les réponses à mes nombreuses questions, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai dévoré ce roman. Ce tome un nous promet en tout cas une suite aux petits oignons.

Les personnages sont quant à eux vraiment très bien développés et même s’ils sont assez nombreux et que j’ai eu un peu de mal au départ à tout bien mémoriser, cette diversité de personnalités et de caractères m’a beaucoup plu et j’ai adoré les suivre tout au long de l’histoire. Au programme, un ogre, un homme des montagnes, un loup, des métamorphes, une nymphe, une sor’cière et encore beaucoup d’autres.
Elena est un personnage que j’ai vraiment beaucoup aimé et que j’ai surtout trouvé très crédible, alors qu’on pourrait croire qu’une fois ses pouvoirs révélés, elle prenne d’un seul coup une tonne d’assurance ou encore qu’elle change du tout au tout, pas du tout… Elle reste une enfant qui a peur, qui est triste et  qui est aussi très en colère contre cette situation, un comportement « normal » quoi. Son évolution va se faire petit à petit et ce, malgré la rapidité des événements.

En résumé, un premier tome passionnant, sombre, captivant, avec un univers et des personnages très très intéressants et une fin totalement inédite, géniale et qui m’a littéralement soufflée.

Auteur    : James Clemens
Éditions  : Milady
Catégorie : Fantasy
Pages     : 536

 

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

4 commentaires sur « Le Feu de la Sor’cière – Les Bannis et les Proscrits – 1 »

  1. Ce que j’ai beaucoup aimé dans cette saga, c’est la psychologie des personnages bien fouillée et qui deviennent de moins en moins manichéens au fur et à mesure des épreuves, et les créatures originales ou du moins classiques avec un traitement original ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis tout à fait d’accord, au départ j’ai même trouvé ça assez étonnant vu le nombre de personnages, mais on sent bien que l’auteur a pris soin de travailler chaque personnage, chaque détail et je trouve ça super 😊.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s