Le Carnaval aux Corbeaux

Bienvenue à l’Abracadabrantesque Carnaval…

Le-Carnaval-aux-Corbeaux

Résumé.

Ludwig grandit à Rabenheim, un petit bourg en apparence banal.
Claquemuré dans sa chambre, il s’adonne au spiritisme. À l’aide d’une radio cabossée, il lance des appels vers l’au-delà, en vue de contacter son père disparu.
Jusqu’à présent, nul ne lui répond…
Avant ce curieux jour d’octobre.
Hasard ? Coïncidence ? La veille de la Toussaint, une inquiétante fête foraine s’installe en ville. Ses propriétaires, Alberich,  le nabot bavard, et Fritz Frost, le géant gelé, en savent long au sujet du garçon. Des épreuves attendent Ludwig. Elles seront le prix à payer pour découvrir l’héritage de son père.
À la lisière du monde des esprits, l’adolescent hésite…
Saura-t-il percer les mystères de l’Abracadabrantesque Carnaval ?

Mon avis.

Lu dans le cadre du  Pumpkin Autumn Challenge 2018 pour la sous-catégorie « Cristaux, tarot et encens », je m’étais procuré ce roman lors du dernier Pumpkin Autumn Challenge de 2017 et me l’étais précieusement réservé pour pouvoir tranquillement le découvrir cette année.
C’est maintenant chose faite et je dois dire que ce fut plutôt une bonne lecture.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Ludwig, un jeune garçon qui vit seul avec sa mère à Rabenheim, suite à la disparition prématurée de son père, quelques jours après sa naissance.
N’admettant pas que son père l’ait abandonné sans raisons, il essaye de comprendre le pourquoi de la situation et est bien décidé à avoir des réponses via une veille radio au travers de laquelle il essaye de contacter l’esprit de son père sans relâche.
Et quand un étrange Carnaval va prendre ses quartiers dans la petite ville de Rabenheim, Ludwig va très vite s’apercevoir que le monde des esprits n’est pas aussi inaccessible qu’il le pensait…

Après avoir sagement patienté pour pouvoir découvrir ce roman, je ressors de cette lecture assez partagée, même si en soi, j’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture…
Le premier point qui m’a totalement séduite dans ce livre est sa sublime couverture et tout le travail éditorial qu’il y a autour de ce roman, chaque détail est pensé pour nous aider à plonger à pieds joints dans cet univers assez spécial et les dessins qui accompagnent l’histoire sont tout simplement magnifiques.
Le deuxième point et pas des moindres est la plume de l’auteur, et quelle plume, elle est à la fois très poétique, envoûtante et en même temps assez dense et sombre. Elle met sublimement en valeur cette histoire aussi étrange que captivante.
Et enfin le dernier point c’est l’histoire en elle-même, je l’ai trouvé à la fois rocambolesque, sombre, effrayante, glauque, magique, creepy, mais toujours prenante et vraiment très riche, un peu trop même et c’est là que le bât blesse pour moi.
J’ai en effet trouvé cette lecture assez complexe et j’ai vraiment mis beaucoup de temps à en venir à bout, j’avais souvent un peu de mal à suivre, je me suis perdue à plusieurs reprises et franchement, je me demande si finalement j’ai bien compris tous les tenants et aboutissants de l’histoire…
J’ai malgré tout compris le principal de l’histoire, c’est l’essentiel et ça ne m’a aucunement empêché de trouver ce roman très palpitant et tout simplement parfait pour Halloween.

Concernant les personnages, je les ai tous trouvés extrêmement intéressants, diversifiés et pour certains très étranges voir même effrayants.
Les deux personnages principaux, à savoir Ludwig et Gabriel, son meilleur ami, m’ont particulièrement plu et je les ai vraiment trouvés très attachants.
Ils sont tous les deux courageux, déterminés, et même s’ils ont chacun un point de vue bien particulier quant à certaines situations, ils restent loyaux et c’est un trait de personnalité que j’ai vraiment beaucoup aimé.

En résumé, un roman envoûtant, prenant, sombre et très addictif, mais à l’univers un peu trop riche et complexe à mon goût. Le tout est ponctué de sublimes illustrations et est magnifiquement bien conté, un régal.

Auteur    : Anthelme Hauchecorne
Éditions  : du Chat Noir
Catégorie : Fantastique
Pages     : 320

 

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s