Le Signal

Gros coup de coeur, mais aussi gros coup de flippe…

Le-Signal

Résumé.

La famille Spencer vient de s’installer à Mahingan Falls.
Jusqu’ici tout va bien.
Un vrai paradis.

Si ce n’étaient ces vieilles rumeurs de sorcellerie, ces communications téléphoniques brouillées par des cris inhumains, ce quelque chose d’effrayant dans la forêt qui pourchasse les adolescents, et ce shérif complètement dépassé par des crimes horribles.

Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ?

Mon avis.

Comme pas mal de monde, je le pense, j’ai moi aussi cédé à l’appel du dernier roman de Maxime Chattam qui était par la même occasion, la dernière lecture en date du groupe Facebook Livres, lives et papote, et comment vous dire que je ressors de cette lecture complètement chamboulée, tout excitée et emplie de divers sentiments, car d’un côté j’ai vraiment adoré ce roman, qui est au passage un vrai coup de coeur, de l’autre, je l’ai détesté parce qu’il m’a carrément fait flipper et pour le coup, j’en ai pas mal voulu à l’auteur pour mon manque de sommeil et l’insécurité qu’il a insinué en moi, mais bon comme j’ai vraiment passé un très bon moment, on va dire que ça passe 😂.

Nous allons ici faire la connaissance de la famille Spencer au grand complet qui, pour des raisons personnelles a décidé de venir s’installer à Mahingan Falls, petite ville tranquille où il fait bon vivre. À eux la tranquillité, le retour aux sources et la grande et belle maison isolée de tout et de tous.
Petit problème, dans cette charmante petite bourgade, quelque chose de malveillant veille et n’attend qu’une chose pour franchir le voile qui sépare le monde des morts de celui des vivants.

Comme vous l’avez sûrement compris, j’ai vraiment adoré ce roman et honnêtement, je n’ai pas vu passer les 740 pages de cette belle briquasse.
L’auteur nous plonge en effet immédiatement dans l’horreur et la tension ne fera alors qu’augmenter au fil des pages jusqu’à atteindre son apogée au trois-quart de l’histoire, tant et si bien qu’après chaque chapitre, je devais absolument faire une petite pause histoire de faire redescendre la pression sous peine d’imploser, petite pause où cela dit en passant mon vocabulaire devenait assez fleuri si vous voyez ce que je veux dire…).

Au programme de ce roman, fantômes vraiment flippants, scènes glauques voir carrément dégoûtantes et petite ambiance à la Stranger Things qui met la pression bien comme il faut.
L’histoire est vraiment très prenante, hyper bien menée, riche en rebondissements et carrément flippante. L’ambiance y est à la fois véritablement glaçante et glauque à souhait et honnêtement, je me suis sentie très mal à l’aise tout au long de ma lecture et pour tout vous avouer je me suis fait de belles frousses, toute seule, comme une grande et pas qu’une fois. J’avais l’impression d’entendre des bruits bizarres, de voir des ombres qui passaient et avoir un chat qui fixe des trucs invisibles n’aide franchement pas quand vous faites une lecture comme ça. Ceci dit, ça prouve au moins une chose, ce roman est très très efficace et que mise à part ce sentiment perpétuel de peur, je me suis vraiment régalée.

Les personnages sont quant à eux vraiment bien campés et même si j’ai eu un peu de mal au départ avec le couple Olivia – Tom que je trouvais un peu trop lisses dans leur relation de couple, je les ai finalement beaucoup appréciés comme presque tous les autres personnages de l’histoire d’ailleurs.
Je me suis attachée à chacun d’eux sauf un et malheureusement, j’aurais mieux fait de garder une certaine distance émotionnelle. Maxime Chattam ne se prive en effet pas une seule seconde pour faire vivre le pire à ses personnages et honnêtement, à un moment donné, j’ai bien failli y aller de ma larmichette. Le seul truc qui m’a finalement consolé c’est quand j’ai découvert que les personnages de l’histoire étaient inspirés de la propre famille de l’auteur et là, après toute la tension, la pression et la peur que j’ai éprouvée dans ce roman, que l’auteur se mette un peu en scène comme ça et bien ça m’a bien fait sourire (oui, pour le coup je suis un peu sadique sur les bords).

En résumé, un roman glauque, flippant et terriblement prenant qui va faire ressortir vos peurs les plus enfouies et vous les rebalancer en pleine figure et cette fin…
Je crois que je vais aller vivre dans une grotte moi maintenant.

Auteur    : Maxime Chattam
Éditions  : Albin Michel
Catégorie : Horreur / Thriller
Pages     : 740

 

 

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

4 commentaires sur « Le Signal »

  1. Il a l’air tellement bien!! J’achète tous mes Chattam en poche (sauf la saga Autre-monde là je peux pas attendre^^) mais j’ai presque envie de craquer pour le GF de celui-ci! Rien que ta chronique me fait flipper d’avance alors j’imagine même pas ce que ce sera avec le livre!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s