Smartphone Panique

Un roman coup de poing sur les dangers du web.

smartphone-panique

Résumé.

Cléa n’en peut plus : sa mère vient d’installer un logiciel de localisation sur son smartphone pour savoir où elle est en permanence… Mais à 15 ans, c’est insupportable !
Un de ses amis lui trouve alors LA solution : une application dénichée sur le Dark Web, qui indique de fausses localisations.
Et soudain c’est la liberté ! Mais à quel prix ?
Car rapidement, Cléa voit le piège se refermer sur elle, et l’application prendre petit à petit le contrôle de sa vie.
Comment lutter, alors, contre un ennemi invisible et surtout… intouchable ?

Mon avis.

Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour cette lecture.

Il y a maintenant quelques semaines de cela, j’ai eu la chance et l’opportunité de pouvoir rejoindre Le club des lecteurs 2019 des éditions Scrineo et c’est donc avec grand plaisir que je débute ce partenariat par un gros coup de coeur et je trouve ça plutôt de bon augure pour la suite de l’aventure.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Cléa, une ado comme tant d’autres, un peu trop accroc à son smartphone et qui à 15 ans ne rêve que d’une chose, plus de liberté. Liberté que sa mère, angoissée et légèrement surprotectrice, n’est pas prête de lui octroyer pour le moment, elle vient en effet d’installer un logiciel de localisation sur le téléphone de sa fille et pour Cléa, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
Aidée par l’un de ses amis, elle va rapidement trouver LA solution idéale… une application dénichée sur le Dark Web et qui n’a à première vu que des avantages. Cette application va pourtant très vite faire basculer sa vie du rêve au cauchemar et Cléa va malheureusement entraîner avec elle tout son entourage.

J’ai immédiatement été attirée par le résumé de ce roman dont le sujet me parlait énormément. Je suis en effet moi-même maman d’un ado accroc à son portable et qui plus est, assez méfiante envers tout ce qui touche à internet et aux réseaux sociaux en général et autant vous dire qu’après cette lecture, je ne suis pas vraiment rassurée…

Comme le stipule l’auteur au début de son roman, cette histoire peut être abordée de deux manières, comme une simple fiction, qui tiendra alors le lecteur en haleine, le fera sûrement réfléchir et lui fera passer quoiqu’il en soit un excellent moment de lecture, ou comme un récit véridique et là, on ne joue plus du tout dans la même catégorie. L’histoire se transforme alors en véritable cauchemar et honnêtement, ça fait véritablement froid dans le dos.
Je ne sais personnellement pas trop vers quelle version je tends le plus, car même si l’intrigue paraît un peu trop invraisemblable par moment, tout est tellement possible de nos jours, que je ne serais pas étonnée que de telles choses aient réellement eu lieu.

L’histoire est vraiment très agréable à lire, fluide, prenante, très percutante et nous amène obligatoirement à la réflexion. Elle nous offre une piqûre de rappel sur les potentiels dangers d’internet, mais aussi sur l’importance de la communication entre parents et enfants. Car même si Cléa est directement responsable de sa descente en enfer, ses parents le sont tout autant, car ils ont selon moi négligé l’importante du dialogue et des explications quant à ces potentiels dangers.
Et si ce livre est avant tout destiné aux lecteurs et lectrices de 12 ans et plus, les messages qu’il véhicule peuvent selon moi aussi bien parler aux adolescents, qu’aux parents et autres adultes. Je trouve d’ailleurs que c’est un formidable moyen d’entamer une discussion sur le sujet, qui je pense aura bien plus d’impact avec cette histoire à l’appui.
J’ai pour ma part adoré cette lecture, appris pas mal de choses sur la face cachée du web et eu quelques petites sueurs froides.

Les personnages sont quant à eux extrêmement bien campés et même si Cléa m’a parfois profondément énervée à cause de ses choix, elle n’en reste pas moins une ado on ne peut plus normale, qui souhaitait simplement être plus indépendante, vivre son adolescence et qui a fait une grosse bêtise. Heureusement pour elle, elle pourra compter sur le soutien de Valentin, un ami de son âge, qui l’aidera enfin à ouvrir les yeux sur la situation.

En résumé, un roman jeunesse addictif et très percutant sur les dangers des nouvelles technologies et qui est, selon moi, un très bon moyen d’engager la conversation sur le sujet avec ses enfants et un formidable « outil » de réflexion. Une réussite.

Auteur    : Arthur Ténor
Éditions  : Scrineo
Catégorie : Jeunesse 
Pages     : 176

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

2 commentaires sur « Smartphone Panique »

  1. Ah ben tiens, pas plus tard que ce midi, j’ai vu un MP à l’effigie de ce roman dans un magasin et comme le titre m’avait intrigué, je pensais me renseigner à son sujet en rentrant (je n’avais pas le temps d’aller le chercher dans les rayons). Bien pratique du coup ta chronique! Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s