Sans regrets

Un premier amour ne s’oublie jamais tout à fait…

Sans-regrets

Résumé.

Le château de Balbuzard, à quelques kilomètres de Tours.
L’aventure d’une vie pour Richard et Jeanne qui transforment ce bijou de la Renaissance en hôtel. Un véritable succès : en quinze ans, il devient un lieu de villégiature incontournable. Une aventure portée par la force de leur couple, et leur lien avec leur petite fille. Pourtant il suffira que Richard croise Isabelle, son amour de jeunesse, pour que tout bascule…

Mon avis.

Lu dans le cadre d’une LC pour le groupe Il est bien ce livre, nous pouvions cette fois-ci et si nous le souhaitions, découvrir n’importe quel roman de Françoise Bourdin, et au vu des quelques-uns qui traînaient dans ma PAL depuis un très long moment déjà, j’ai trouvé l’occasion on ne peut plus parfaite et y ai donc participé avec grand plaisir.

Nous allons ici faire la connaissance de Richard, marié depuis un moment à Jeanne, père d’une petite fille qu’il adore et aussi heureux dans sa vie professionnelle que personnelle.
Seule petite ombre au tableau, il n’a jamais vraiment réussi à oublier son premier amour Isabelle et cette situation lui pèse beaucoup. Et c’est pour cela que le jour où il la recroisera « par hasard », c’est toute sa vie qui va s’en trouver bouleversée pour le meilleur et/ou pour le pire.

Je découvre complètement Françoise Bourdin avec ce roman et honnêtement, même si je l’ai trouvé plutôt sympathique, agréable à lire et bien écrit, je suis loin d’avoir trouvé ça dingue. Ça manquait selon moi d’un peu de peps, d’action et de rebondissements et même si, il faut dire ce qui est, l’histoire est en soi assez intéressante et que je l’ai finalement bien aimée, je n’avais pas forcément cette envie irrépressible de retourner à ma lecture lorsque j’avais un peu de temps libre devant moi et comme c’est parfois le cas quand je suis à fond dans l’histoire.
J’ai en effet trouvé l’ensemble un peu trop calme, voir passif et je dois vous avouer que les personnages ne m’ont pas vraiment aidé non plus.

J’ai franchement plutôt bien aimé Jeanne, la femme de Richard, mais alors en ce qui concerne Richard lui-même et Isabelle, je les ai tout simplement détestés.
J’ai trouvé Richard mou comme ce n’est pas permis, sans caractère, manipulable à souhait et franchement, je ne compte pas le nombre de fois où j’avais envie de lui mettre une baffe pour le réveiller.
Isabelle est elle la grande garce du roman, elle est égoïste, arrogante, vulgaire, manipulatrice, antipathique, se comporte comme une petite fille trop gâtée et là non plus, je ne compte pas le nombre de baffes que j’avais envie de lui mettre, même si ce n’était pas forcément pour les mêmes raisons.
Bref, j’avais littéralement envie d’en prendre un pour taper sur l’autre et honnêtement, la seule personne qui m’a été sympathique dans ce roman (hormis les personnages secondaires) est cette pauvre Jeanne qui va s’en prendre plein la figure.

En résumé, un roman plutôt sympathique, mais qui est un peu trop mou à mon goût et dont les personnages insupportables m’ont mis les nerfs à rude épreuve.
Une bonne lecture, mais sans plus.

Autrice   : Françoise Bourdin
Éditions  : Pocket
Catégorie : Contemporain / Romance
Pages     : 343

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s