Le prince déchu – Les héritiers 4

« Easton pourra-t-il assumer les conséquences de ses actes ? »

Le-prince-déchu-Les-héritiers-4

💔 Attention, ce roman est un tome 4 même si accessoirement, il est centré sur un autre personnage. Vous pouvez d’ailleurs retrouver le résumé du premier tome et mon avis par ici.

Résumé.

Easton Royal a tout pour lui : la beauté physique, l’argent, l’intelligence. Son but dans la vie, c’est de s’amuser autant que possible. Il ne pense jamais aux conséquences de ses actes.

Mais quand Hartley Wright fait son apparition, elle bouscule la vie tranquille d’Easton. Malgré le fait qu’elle soit très attirée par Easton, elle est celle qui lui dira non. Easton ne la comprend pas et, forcément, il n’en est que plus attiré.
Hartley veut qu’il grandisse et en attendant elle ne veut pas de lui.

Elle a probablement raison. Rivalité. Règles. Regrets. Pour la première fois dans la vie d’Easton, être un Royal ne suffit pas. Il est sur le point d’apprendre que plus on part de haut, plus dure est la chute.

Mon avis.

J’avance doucement, mais sûrement dans mon petit challenge personnel qui consiste à finir le maximum de mes sagas en cours, avec la lecture de ce tome 4 de la saga Les héritiers, qui est cette fois-ci centré sur le personnage d’Easton Royal.

Nous allons donc, en toute logique, y retrouver le personnage d’Easton Royal, déjà rencontré dans les trois précédents tomes. Il est, comme tout le reste de sa famille, très riche, beau, ne cherche qu’à s’amuser et on peut carrément dire que toutes les filles sont à ses pieds, ce qui lui convient très, très bien. Il ne souhaite en effet pas « s’attacher » pour le moment, mais ça, c’était avant qu’il ne fasse la connaissance d’Hartley Wright, qui va littéralement le faire changer d’avis. Sauf que pour Hartley, Easton n’est qu’un gamin source de problèmes et des problèmes, elle en a déjà bien assez comme ça.
Secrets, rivalités et regrets sont donc au centre de ce tome 4 et ça risque vraiment de faire très, très mal.

J’ai vraiment adoré ce quatrième tome, consacré au personnage d’Easton, grâce auquel j’ai enfin pu en apprendre un peu plus sur ce personnage assez énigmatique, son comportement et surtout ses souffrances. Sous son apparence sûr de lui, confiant, drôle et bon vivant, Easton cache en effet de profondes souffrances, qui vont l’éloigner petit à petit du bonheur que toute personne mérite.
Être constamment dans sa tête n’a pas toujours été facile, et je ne l’ai pas toujours compris non plus, il n’empêche que je l’ai vraiment trouvé très attachant, touchant et pour tout dire, il me faisait souvent penser à un petit enfant en souffrance qu’on a envie de consoler.

Ce tome quatre sera donc plutôt tourné vers le côté psychologique de l’histoire plus que vers l’action pure et dure, mais il n’en reste pas moins addictif et prenant que les tomes précédents, quoique peut-être un peu plus dans la sensibilité.
Coups bas, mensonges, trahisons et secrets seront donc toujours de la partie avec en plus la pointe d’humour d’Easton et une fin… digne des tomes précédents, voir bien pire.

En ce qui concerne les personnages de ce tome, je les ai vraiment beaucoup aimés et honnêtement, j’ai vraiment hâte de les retrouver  dans le cinquième et dernier tome.
Easton est un personnage beaucoup plus sensible et torturé que je ne le pensais et même s’il enchaîne les conneries et les excuses, au vu de sa souffrance et de sa solitude, on ne peut que lui pardonner.
Hartley est une jeune femme courageuse, qui n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, à remettre Easton à sa place quand il le faut et qui traîne pas mal de casseroles derrière elle, casseroles qui cela dit en passant, l’isole et l’empêche de s’attacher à quiconque.

En résumé, un excellent quatrième tome, plus centré sur le côté psychologique de l’histoire et qui m’a énormément plu. Vite, vite le tome 5.
Une excellente lecture.

Autrices  : Erin Watt
Éditions  : Hugo & cie (New romance)
Catégorie : Romance
Pages     : 432

 

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s