Un thé au clair de lune

Une petite pépite pleine de tendresse.

Un-thé-au-clair-de-lune

Résumé.

Hachi, un petit chameau parisien, découvre un jour qu’il a un cousin qui vit au Sahara et s’embarque pour un long voyage vers l’Afrique. Il en reviendra enchanté d’avoir rencontré de nouveaux amis.

En 1935, alors qu’il était en expédition dans le désert, le naturaliste et explorateur Théodore Monod envoie une lettre illustrée à sa fille de 4 ans. Ce conte, resté inédit, livre de nombreux détails sur la vie des animaux du désert : de l’antilope à l’autruche en passant par le fennec et la gerboise… Poétique et drôle, cette histoire est aussi une invitation à la curiosité et à la découverte des autres.

Mon avis.

Reçu dans la Once upon a book du mois de février 2019, ce petit album jeunesse m’avait immédiatement tapé dans l’oeil et pour une fois, je n’ai pas attendu trois plombes avant de le découvrir.

Ce petit ovni littéraire qui n’est ni tout à fait un album jeunesse, ni tout à fait un conte, se trouve en fait être une lettre illustrée envoyée par Théodore Monod, alors en expédition au Sahara, à sa fille âgée de 4 ans. Il va au travers de cette lettre lui raconter l’histoire de Hachi, un petit chameau parisien qui va embarquer pour un très long voyage vers l’Afrique, afin d’y faire la connaissance de son cousin.

Je préfère vous prévenir de suite, mais cet album jeunesse est vraiment très, très jeunesse, il a en effet été écrit pour une petite fille de 4 ans, alors s’y vous êtes réfractaire à ce genre de lecture, il est probable que vous n’apprécierez pas forcément ce livre. Maintenant, si vous êtes prêt-e-s à ouvrir votre coeur d’enfant et à faire un petit bond dans le temps vers vos plus jeunes années, je suis prête à parier que comme moi, vous allez l’adorer.

J’ai pour ma part trouvé cette petite histoire très mignonne, touchante et plus que l’histoire en elle-même, c’est surtout la raison pour laquelle elle a été écrite qui m’a émue. C’est un peu comme si ce papa avait voulu, malgré l’éloignement, être auprès de sa petite fille pour lui raconter une dernière histoire avant qu’elle ne plonge au pays des rêves, et même si pour la plupart des personnes, c’est une chose banale, quand on est loin de chez soi et de ses enfants, ça doit quand même manquer un peu, et j’ai trouvé ça trop touchant.

Hormis le pourquoi de cet album/conte/lettre, j’ai vraiment trouvé l’histoire très chouette, mignonne comme tout et accessoirement, pleine de beaux messages sur la tolérance, l’acceptation de la différence, sur la découverte de soi et des autres, mais aussi très instructives au niveau de la découverte de la faune et de la flore d’Afrique.

Alors, cette histoire est certes très courte, les dessins sont très simples et je le répète, c’est vraiment destiné à un tout petit enfant, mais c’est selon moi là que réside toute la magie de cet album et honnêtement, durant 30 mn, j’avais à nouveau 4 ans.

En résumé, un album jeunesse plein d’amour, de magie et de tolérance d’un papa pour sa petite fille et c’est tout simplement adorable.
Une excellente lecture.

Auteur    : Théodore Monod
Éditions  : De La Martinière (Jeunesse)
Catégorie :Jeunesse / Conte
Pages     : 64

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s