Une fille de…

Un récit très court, mais vraiment très intense.

Une-fille-de...

Résumé.

« Courir pour me sentir unique sur terre. Courir pour exister. Me forger un moral de championne, un corps solide, musclé, entraîné. Un corps qu’on ne piétine pas. Qu’on avilit pas. Courir pour que mon corps n’appartienne qu’à moi. Que mes désirs n’appartiennent qu’à moi. Courir pour marcher librement sans me soucier du regard des autres, et surtout pas celui des hommes. Tel était mon salut. »

Le long de la ligne verte, Hanna avale les kilomètres de chemin quatre fois par semaine. Dans ces moments de solitude, elle se sent libre, forte, protégée du regard des autres. Hanna est la fille d’Olga, prostituée ukrainienne. Ailleurs, en ville comme en cours, c’est plus difficile. Par amour pour sa mère, elle décide un jour de ne plus avoir honte. De relever la tête et de raconter son histoire, au rythme de ses foulées.

Résumé.

J’avais reçu ce petit roman dans l’une de mes box Exploratology et honnêtement comme il ne me tentait pas plus que cela je l’avais un peu « oublié » dans ma bibliothèque… jusqu’à ce que je me décide à l’intégrer à ma PAL du challenge des 4 maisons pour qu’il me rapporte tout de même quelques points. Finalement cette lecture s’est révélée être une énorme claque et je suis vraiment très contente d’avoir eu l’occasion de lire ce livre.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance d’Hanna, fille de prostituée, qui va nous raconter en quelques pages l’histoire de sa mère, mais aussi la sienne… Ce qu’implique d’être une fille de… entre amour, honte et peur de l’avenir.

Je vous le donne en mille, ce roman coup de poing est tout simplement bouleversant. Il est certes très court, mais il est d’une rare intensité et je suis presque persuadée qu’il ne vous laissera pas indemne.
Cette vie racontée au travers des yeux et du coeur d’Hanna, cette jeune femme en devenir, nous plonge au centre d’une histoire difficile où y sont abordés plusieurs questionnements en rapport à la construction de soi quand on est une fille de…, tels que :
– Comment se construire quand on a si peu de considération pour les hommes ?
– Comment aimer vraiment ?
– Comment vivre l’intolérance des autres, le mépris et la honte quand sa mère se prostitue ?
– Et surtout, de quoi l’avenir sera fait ?
Mais cette histoire n’est bien heureusement pas que ça… c’est aussi une belle leçon de tolérance et c’est surtout un roman bourré d’amour à ne plus savoir qu’en faire.

Alors oui c’est difficile parfois, certains passages mettent mal à l’aise, ça remue pas mal, ça brise le coeur et ça vous fera probablement verser une larmichette si vous êtes aussi sensible que moi, mais ce livre est aussi rempli d’espoir et ça, c’est quand même génial.
L’espoir de s’en sortir, de pouvoir aimer librement et surtout l’espoir d’être autre chose qu’un « corps » pour les hommes.

En résumé, un roman coup de poing, qui va droit au but et qui nous raconte une vérité dure et cruelle, sans jamais tomber dans le pathos, mais qui amène forcément à réfléchir sur la tolérance et la compréhension. Un vrai coup de coeur.

Autrice   : Jo Witek
Éditions  : Actes Sud Junior
Catégorie : Jeunesse
Pages     : 93
Ma note   : Coup de ❤️

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Un commentaire sur « Une fille de… »

  1. Ping: Le domaine

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s