The rain – 1

Quand la moindre goutte d’eau peut vous tuer…

The-rain-1

Résumé.

Une pluie mortelle s’abat sur la Terre :
l’humanité est menacée de disparition.
Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.

Je m’appelle Ruby Morris, et voici mon histoire.
Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d’être encore en vie.
Question : quand faut-il abandonner tout espoir ?
a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.
b) Dans deux semaines, environ.
c) Jamais.
d) J’imagine qu’il pourrait y avoir un d), mais s’il existe, je ne l’ai pas encore trouvé…

Mon avis.

Encore un roman qui traînait dans ma wishlist depuis un bon bout de temps, et comme en ce moment la médiathèque est ma meilleure amie, au détriment, malheureusement, de ma très longue PAL, je ne me suis une nouvelle fois pas privée pour me faire plaisir et enfin découvrir cette duologie qui me faisait tant envie.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Ruby, 15 ans, qui suite à une catastrophe naturelle (enfin si on veut…), elle va tout de même causer la mort d’une bonne partie de l’humanité, va se mettre à la recherche de son père, dans un monde post-apocalyptique où la moindre goutte d’eau peut vous coûter la vie.

J’ai immédiatement accroché à ce roman qui m’a tout d’abord un peu surprise par son côté « journal intime » puis qui m’a finalement prise au piège en moins de deux pour ne plus me lâcher jusqu’à la toute fin.
Ce roman est donc un nouveau coup de coeur, mais aussi, je préfère vous prévenir, un redoutable page turner.

L’histoire est en effet ultra addictive, assez glauque, carrément flippante et honnêtement, il m’a été quasiment impossible de m’arrêter de lire tant la tension et le réalisme de cette histoire m’a prise à la gorge.
J’avais véritablement peur pour les personnages de l’histoire, j’étais sans cesse stressée et sous pression, et alors que vous dire de mon état quand j’ai dû sortir de chez moi et qu’il s’est mis à pleuvoir… une chose est sûre, je n’en menais vraiment pas large 😂. En plus c’était quand même un soir, à 17 h, alors que j’étais claquée et malade, mais bon… c’était pour la bonne cause, vu que j’allais emprunter le tome 2 (je crois que ça veut tout dire non).

Concernant les personnages, je dois avouer que là par contre, mon coeur balance…
J’ai certes adoré les personnages secondaires tous très intéressants, mais avec Ruby, ça ne s’est malheureusement pas aussi bien passé. Elle m’a littéralement hérissée le poil à cause de sa superficialité mal placée et en même temps, c’est un peu ce qui fait son charme et la saveur de ce roman. Je ne sais donc pas trop sur quel pied danser avec elle et j’ai hâte de la retrouver dans le second tome pour voir si tout compte fait ça passe ou ça casse.

En résumé, petit coup de coeur pour ce roman post-apocalyptique dans lequel la moindre goutte d’eau peut vous tuer et qui, je pense, vous fera véritablement froid dans le dos.

Autrice   : Virginia Bergin
Éditions  : Bayard
Catégorie : Jeunesse - Science-Fiction
Pages     : 384
Ma note   : Petit coup de ❤️

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Un commentaire sur « The rain – 1 »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s