Pour un oeil de poupée

« Ne faites jamais de voeux… car ils pourraient bien se réaliser. »

Pour-un-oeil-de-poupée

Résumé.

Tout ce que Hadley voulait, c’était que sa vie redevienne comme avant. Avant, quand sa mère et elle ne vivaient pas encore avec Ed, son beau-père, et Isaac son fils de 6 ans.

Avant, quand elle n’avait pas encore déménagé dans cette vieille maison sombre et poussiéreuse. Avant, quand elle vivait en ville, entourée de ses amis.

Mais cette nouvelle maison n’est pas seulement sombre et poussiéreuse. Elle renferme aussi bien des mystères… Au grenier, Hadley découvre une maison de poupée, réplique exacte de la demeure dans laquelle elle vient d’emménager. À l’intérieur, trois poupées semblent former la famille idéale. Ah si seulement sa famille à elle pouvait leur ressembler…

Un jour, Hadley ramasse un oeil de verre qui roulait sur le parquet de sa chambre, et tout bascule. À l’abri dans sa poche, cet oeil de poupée va bouleverser son monde.
À jamais.

Mon avis.

Après une lecture quelque peu difficile (dans le sens où je n’y ai pas vraiment adhéré…) et ayant encore un peu envie de rester dans une ambiance Halloweenesque, je me suis tournée vers cette petite lecture jeunesse qui m’avait l’air bien sympa, et honnêtement, ça a été plus que le cas.

Nous allons ici faire la connaissance d’Hadley, qui a un peu de mal à trouver sa place au sein de sa famille recomposée et qui, en plus de devoir s’habituer à son nouveau beau-père et à son demi-frère, se voit également obligée de s’habituer à une nouvelle ville, une nouvelle maison et de nouveaux amis… Bref, c’est l’enfer au sens propre comme au figuré et pour cause, sa nouvelle maison se trouve être bien moins accueillante que prévu et renferme bien des mystères… comme par exemple cette maison de poupées en tous points identique à celle dans laquelle sa famille va vivre.

Petit coup de coeur pour ce roman jeunesse plein de mystères et qui me rappelle beaucoup les séries creepy que je regardais étant plus jeune ou encore la fameuse saga Chair de poule que j’affectionnais tout particulièrement et que j’affectionne toujours d’ailleurs.
J’ai en effet immédiatement accroché à cette histoire frissonnante à souhait, où l’ambiance n’y est pas franchement sympathique et où la tension monte crescendo et devient de plus en plus pesante au fil des pages. Elle reste ceci dit tout à fait abordable pour les plus jeunes et assez soft je vous rassure.

L’histoire y est, je trouve, extrêmement bien menée, très très mystérieuse et franchement, je trouve qu’elle tient plutôt bien la route.
La double temporalité n’y est pas pour rien et apporte un vrai plus en nous permettant, au travers de quelques flashbacks, de découvrir le pourquoi de cette étrange maison de poupées.
L’autrice n’y va d’ailleurs pas de mains mortes et une chose est sûre, elle ne prend pas ces lecteurs pour des petites natures et que dire de cette fin… je ne m’attendais pas du tout à ça, je la trouve parfaite et je valide à 1000%.

Les personnages sont quant à eux plutôt bien campés, attachants, très agréables à suivre, et là encore, j’ai totalement adhéré.

En résumé, un roman jeunesse creepy à souhait, agréable à lire, à l’ambiance étrange et inquiétante et surtout… n’oubliez pas une chose… faites très attentions à vos souhaits, car ils pourraient bien se réaliser.

Autrice   : Marina Cohen
Éditions  : Thierry Magnier
Catégorie : Jeunesse
Pages     : 256
Ma note   : Petit coup de ❤️

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s