Les Extraordinaires – Les Mystères de Londinor

« Vous ne verrez plus jamais votre brosse de toilette du même oeil… »

Les-Extraordinaires-1

Résumé.

Bienvenue à Londinor, la cité magique !

Dans cette ville souterraine, uniquement accessible aux Extraordinaires, les objets s’animent, se métamorphosent et s’échangent dans le plus grand marché du monde.
Poursuivis par d’étranges personnages, Ivy et son frère Seb se retrouvent à Londinor.
Ébahis par ce qu’ils découvrent, les deux adolescents ne sont pas au bout de leurs surprises : leur arrivée dans la cité vient de réveiller une menace ancienne, dont la puissance les dépasse…

Parviendront-ils à éclaircir le mystère qui entoure leur famille et à quitter la ville indemnes ?

Mon avis.

Ce roman jeunesse a croisé ma route un peu par hasard lors d’une virée médiathèque, et comme c’était une période où j’avais très très envie de lectures magiques, je me suis dit qu’il paraissait on ne peut plus approprié pour satisfaire ce besoin irrépressible, et de ce côté-là, j’ai été plutôt bien servie…

Nous allons ici faire la connaissance d’Ivy et de son frère Seb, qui, suite à un malencontreux accident vont tous deux se retrouver propulsés dans une ville souterraine bien différente de la leur et apparemment uniquement accessible aux Extraordinaires. Leur arrivée ne passera donc pas inaperçu et va réveiller d’anciens dangers endormis depuis bien longtemps.

Si le pitch de ce roman m’a immédiatement séduite, je dois avouer que je ressors assez déçue de cette lecture, à laquelle je n’ai pas vraiment accroché.
L’univers est certes extrêmement bien construit, riche et inspiré d’autres univers qui m’avaient vraiment beaucoup plu, tels que Harry Potter ou encore La Passe-miroir… mais malheureusement, je n’ai pas du tout réussi à me plonger dans celui-ci, même si de prime abord, il avait absolument tout pour me plaire.

J’ai en effet adoré le concept de ville souterraine cachée aux yeux des non-initiés, qui ne s’ouvre que quelquefois l’an et qui foisonne d’objets on ne peut plus classiques chez nous (à savoir presse-citrons, trombones etc), mais qui de l’autre côté servent à toute autre chose, et honnêtement, dit comme ça je ne pouvais pas rêver mieux. Bizarrement c’est justement ces points qui ont un peu coincés et je suis finalement complètement restée de marbre face à tout ce système magique. J’ai finalement trouvé que ce « détournement » d’objets  était vraiment trop loufoque et je ne suis pas du tout arrivée à m’y faire…

Concernant l’histoire en elle-même, je l’ai personnellement trouvée assez fluide, plutôt bien menée, intéressante, pleine de rebondissements et finalement très addictive, mais malgré ces gros points positifs l’immersion a été bien trop difficile pour moi et sincèrement, je préfère m’arrêter là.

Concernant les personnages, je les ai trouvés plutôt bien campés, attachants, agréables à suivre, et même si j’ai eu une petite préférence pour Ivy qui est une jeune fille courageuse, intelligente et tenace, les autres sont très sympathiques aussi.

En résumé, petit flop pour ce roman jeunesse qui avait pourtant tout pour me plaire, dont l’intrigue est vraiment pas mal et intéressante, mais qui m’a laissée totalement hermétique face à son univers, certes foisonnant, mais un peu trop étrange pour moi.

Autrice   : Jennifer Bell
Éditions  : Albin Michel Wiz
Catégorie : Jeunesse / Fantastique
Pages     : 340
Ma note   : ★★★☆☆

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s