Arte – 4

Quel bonheur de retrouver Arte…

Arte-4

💔 Attention, ce manga est un tome 4. Vous pouvez, si vous le souhaitez, retrouver le rĂ©sumĂ© du tome 1 ainsi que mon avis, juste ici.

Résumé.

Alors qu’Arte suit son petit bonhomme de chemin Ă  Florence, un grand aristocrate vĂ©nitien fait soudain irruption dans sa vie et lui propose de le suivre dans sa ville pour honorer une trĂšs grosse commande. Consciente de l’exceptionnelle opportunitĂ© professionnelle qui s’offre Ă  elle, la jeune fille hĂ©site cependant Ă  accepter cette invitation, synonyme de sĂ©paration d’avec son maĂźtre. Entre LĂ©o et Messire Fariel, le coeur de notre apprentie artiste balance. Quel choix fera-t-elle face Ă  ce dilemme cornĂ©lien ?

Mon avis.

Suite Ă  l’arrivĂ©e d’un tout nouveau personnage, qui m’avait tout de mĂȘme bien intriguĂ©e, dans le tome prĂ©cĂ©dent, j’avais vraiment hĂąte de dĂ©couvrir ce tome 4, et comme d’habitude, je ne suis pas déçue du voyage.

Nous allons ici retrouver Arte qui va devoir cette fois-ci faire face Ă  un choix trĂšs cornĂ©lien qui d’un cĂŽtĂ© lui permettrait de prendre son indĂ©pendance en tant qu’artiste, mais qui de l’autre, l’obligerait Ă  se sĂ©parer de LĂ©o, son maĂźtre d’apprentissage… et comme si ce choix n’Ă©tait pas dĂ©jĂ  assez difficile comme cela, une tierce personne risque fort de faire pencher la balance, histoire de bien compliquer le tout.

Ce tome 4 a comme d’habitude Ă©tĂ© une excellente lecture, qui a une nouvelle fois rĂ©ussi Ă  me surprendre, me sĂ©duire, et qui, comme toujours, est doudou Ă  souhait, pleine de joie et tout simplement gĂ©nialissime.

L’arrivĂ©e du nouveau personnage, qui avait d’ailleurs briĂšvement fait son apparition Ă  la toute fin du tome 3, marquera un tournant assez dĂ©cisif dans la vie d’Arte, et il sera ici question de son indĂ©pendance, mais pas que… nous allons aussi quitter Florence pour Venise oĂč, cerise sur le gĂąteau, nous allons Ă  nouveau faire la connaissance d’un nouveau personnage, mais fĂ©minin cette fois-ci.
Mis Ă  part cela l’histoire Ă©tait plutĂŽt tranquille, il ne s’est pas passĂ© grand-chose dans ce tome hormis l’arrivĂ©e d’une vieille connaissance de LĂ©o, mais malgrĂ© cela l’histoire reste tout de mĂȘme trĂšs addictive, agrĂ©able Ă  lire et comme Ă  chaque fois j’ai pris un rĂ©el plaisir lors de cette lecture.

C’est toujours aussi frais, drĂŽle, intĂ©ressant, les dessins me plaisent toujours autant, et que dire du caractĂšre d’Arte… toujours Ă©gale Ă  elle-mĂȘme, j’aime vraiment beaucoup tout ce qu’elle reprĂ©sente et j’ai plus que hĂąte de la voir Ă©voluer sans LĂ©o.

En rĂ©sumĂ©, un tome 4 un peu plus calme malgrĂ© l’arrivĂ©e de deux nouveaux personnages, mais qui nous promet un tome 5 aux petits oignons, avec une nouvelle ville, de nouvelles tĂȘtes et je ne sais pas pourquoi mais je sens que je vais me rĂ©galer.

Autrice   : Kei Ohkubo
Éditions  : Komikku
Catégorie : Manga Seinen
Pages     : 191
Ma note   : ★★★★★

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s