L’été où j’ai appris à voler

Un roman on ne peut plus parfait pour cet été…

L'été-où-j'ai-appris-à-voler

Résumé.

Cet été-là, alors que toutes les filles de son âge étaient en vacances, Birdie, 13 ans, comptait passer son temps à travailler dans la fromagerie de sa mère.
Elle n’avait pas prévu qu’elle découvrirait le carnet intime de son père, disparu des années plus tôt. Timide et réservée, elle n’avait pas non plus prévu qu’un soir, à la fermeture du magasin, elle rencontrerait Emmett Crane, un garçon mystérieux et fantasque avec une étrange cicatrice sur la joue. Cet été-là, pourtant, Birdie allait briser sa coquille et découvrir la vie, la vraie. Cet été-là, elle apprendrait à voler.

Un magnifique roman sur l’amitié et l’entrée dans l’adolescence.

Mon avis.

Découvert dans l’une de mes dernières box Kube, je me souviens avoir souhaité découvrir une petite romance sans prise de tête, toute en légèreté et parfaite pour cet été, et même si ce roman jeunesse ne parle pas tout à fait d’amour, ou très peu, mon souhait a été plus qu’exaucé tant cette lecture est parfaite pour la saison et qu’en plus elle n’est vraiment pas passée très loin du coup de coeur.

Pour replonger rapidement dans l’histoire, nous allons ici faire la connaissance de Birdie, une jeune fille de 13 ans aussi timide que réservée, qui s’entend mieux avec les adultes qu’avec les jeunes de son âge et qui, contrairement à ses amis, va passer toutes ses vacances à aider sa mère dans la fromagerie familiale qui souffre malheureusement de quelques difficultés. Son été qu’elle croyait alors sans surprises va pourtant vite se révéler riche en bouleversements pour elle et les siens, pour le meilleur… et parfois pour le pire.

Comme dit plus haut, j’ai particulièrement apprécié cette petite lecture jeunesse qui sent bon les vacances et le sable chaud et qui, à coup d’humour et de rebondissements, a vraiment réussi à me séduire de bout en bout.
Suivre Birdie dans son évolution et ses aventures estivales a en effet été un réel plaisir, et même si dans l’ensemble ce roman reste assez léger et hyper rafraîchissant, il aborde tout de même quelques thématiques un peu plus sensibles, mais rien de choquant, je vous rassure.

C’est tout simplement un roman très bien écrit, sur la vie, la fin de l’adolescence, les premiers émois amoureux, l’amitié avec un grand A, mais aussi sur ces fameux petits et grands coups durs de la vie qui peuvent parfois se retrouver sur notre chemin. Bref, c’est touchant, rafraîchissant, délicat, agréable et surtout, mignon comme tout.

Les personnages sont quant à eux très attachants, et même si Birdie m’a parue un chouïa immature par moment et qu’elle a fait LE truc qu’il ne fallait absolument pas faire et qui a empêché ce livre de devenir un coup de coeur pour moi, j’ai beaucoup aimé la suivre, elle et les autres personnages d’ailleurs, dans leurs doutes, leurs maladresses et leurs espoirs, le temps que le miracle opère et que l’aventure se termine comme elle avait commencée… tout en douceur.

En résumé, un presque coup de coeur pour ce roman estival à souhait, tout en délicatesse et en retenue, et qui traite entre autres, de l’amitié, de la fin de l’enfance et des premiers émois amoureux. Un vrai régal.

Autrice   : Dana Reinhardt
Éditions  : La Martinière Fiction Jeunesse
Catégorie : Jeunesse
Pages     : 244
Ma note   : ★★★★★

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s