Miss Charity – 1. L’enfance de l’art

Un premier tome plein de charme et de fraîcheur…

Miss-Charity-1

Résumé

Charity en digne petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, n’a d’autre choix que de se taire et rester invisible. Comme personne ne fait attention à elle, Charity se réfugie dans la nursery, au troisième étage de la maison, avec Tabitha, la bonne, et Blanche, sa préceptrice qui lui enseigne l’aquarelle. Pour ne pas mourir d’ennui ou même sombrer dans la folie, elle élève des souris, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par coeur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige. Sa rencontre avec ses cousin et cousines ainsi que leur séduisant ami Kenneth Ashley va lui faire réaliser qu’à l’extérieur existe un vaste monde qui ne demande qu’à être exploré…

Mon avis.

Petit emprunt médiathèque totalement dû au hasard, je suis immédiatement tombée amoureuse des illustrations tout en aquarelle de cette jolie bd, et même si je n’ai à proprement parlé aucun point de comparaison avec le roman dont est tirée cette bd, j’ai fortement apprécié ma lecture et me suis véritablement régalée du début à la fin.

Pour replonger rapidement dans l’histoire, nous allons ici faire la connaissance de Charity, une petite fille de bonne société délaissée par ses parents et qui, pour sortir de cette solitude, va se réfugier auprès de la bonne de la famille, élever divers animaux et se plonger dans la lecture.

Comme dit plus haut, je ne me suis personnellement jamais plongée dans le roman dont est tiré cette bd, n’est donc aucun point de comparaison quant à sa fidélité, mais une chose est sûre, c’était vraiment génial.
J’ai vraiment adoré suivre Charity, cette petite fille très étonnante qui préfère gambader dans la nature, élever des animaux, faire des expériences et lire du Shakespeare, plutôt que de jouer avec les autres enfants de son âge ou à la poupée, et j’ai vraiment apprécié la voir évoluer et grandir au fil des pages.

Les dessins sont tout doux, plein de charme, très tendres, et même si l’histoire prend vraiment son temps et qu’il ne se passe pas forcément grand chose dans ce premier tome, j’ai vraiment apprécié le contexte dans lequel elle se déroule, où campagne, nature et féminisme se mélangent dans une aventure pleine de vie et de poésie.

Charity est quant à elle une petite fille pleine de surprises, qui aime aller à contre-courant et qui est à la fois naïve, curieuse, intelligente,  spontanée et très attachante. La suivre dans son quotidien a quoi qu’il en soit été un réel plaisir et j’ai plus que hâte de la retrouver dans le tome 2.

En résumé, excellente lecture pour cette petite bd pleine de charme, de vie et de douceur, et petit coup de coeur pour son héroïne très attachante… Un pur bonheur.

Auteurs   : Loïc Clément et Anne Montel
Éditions  : Rue de Sèvres
Catégorie : Bande-dessinée / Jeunesse
Pages     : 136
Ma note   : ★★★★★

 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s