La guerre des Youtubeurs

Un roman très intéressant sur le cyber-harcèlement et ses conséquences…

La-guerre-des-Youtubeurs

Résumé.

Devenir riche et célèbre à 14 ans, c’est le rêve ! Rêve qui semble inatteignable pour la plupart des adolescents.

Pas pour Amy ! Sa chaîne YouTube de conseils beauté, Amycoquette, compte des milliers de followers ; des marques prestigieuses lui offrent des contrats mirobolants.

Mais rapidement, la jeune fille suscite des jalousies et devient une cible de choix pour un mystérieux youtubeur masqué qui entreprend de démolir son image…

Titouan, amoureux de la jeune fille, vient de lancer sa chaîne écologique et aimerait l’aider. Mais comment découvrir qui se cache derrière l’écran ?

Mon avis.

Merci aux éditions Scrineo pour cette lecture.

Nouvelle lecture dans le cadre des lecteurs Scrineo 2020 et du Pumpkin Autumn Challenge 2020, pour la sous-catégorie Nausicaä de la vallée du vent, je ne pouvais décemment pas résister bien longtemps à un roman d’Arthur Ténor et me suis donc laissée tenter avec grand plaisir par cette petite lecture jeunesse qui va cette fois-ci nous mettre face au cyber-harcèlement.

Pour replonger rapidement dans l’histoire, nous allons ici faire la connaissance d’Amy, alias Amycoquette sur Youtube, qui y tient une chaîne de conseils beauté qui marche plutôt très bien, et qui, malgré son jeune âge, est déjà riche et célèbre. Et si sa condition peut bien évidemment en inspirer certains, d’autres vont au contraire en être très jaloux, et sur Youtube, il est plus que facile d’attaquer sans jamais être incriminé.
La jeune fille va en effet rapidement devoir faire face à un hater très virulent, qui va tout mettre en oeuvre pour l’atteindre et dont le seul but sera de démolir son image.. Suite à ces attaques beaucoup de personnes vont d’ailleurs s’éloigner de la jeune fille, mais heureusement pour elle, pas toutes. Elle pourra en effet compter sur Titouan, un nouvel arrivant sur Youtube, mais aussi un fan d’Amycoquette et un amoureux d’Amy tout court.

J’ai personnellement plutôt bien aimé ce roman jeunesse du point de vue de la thématique abordée et de la trame de l’histoire en général, mais je dois tout de même avouer avoir eu un peu plus de mal avec les personnages, et le style de l’histoire que j’ai cette fois-ci trouvé un chouïa différent de ce que j’ai déjà pu découvrir de l’auteur. Alors certes, je suis très loin d’avoir lu tous ses romans et il est évident que je ne me base donc que sur ceux que j’ai déjà pu découvrir, mais justement, par rapport à ces livres,  je trouve qu’il y a un petit quelque chose qui a changé et qui m’a souvent fait tiquer tout au long de cette lecture.

Mis à part ce détail, qui reste vraiment très personnel et un peu inexplicable, l’histoire est comme d’habitude très intéressante et au-delà de ça, prend une nouvelle fois le parti de faire réagir le lecteur / la lectrice en dénonçant et en mettant en garde contre des pratiques qui peuvent vraiment faire beaucoup de dégâts et surgir de n’importe où et venir de n’importe qui.
L’auteur n’y va comme d’habitude pas de main morte et je trouve qu’il va une nouvelle fois vraiment au fond des choses, que ce soit en terme de psychologie des personnages ou de leur « potentiel » devenir.

Bref, c’est très intéressant, captivant, poignant, direct et je dois dire que malgré les quelques points un peu plus négatifs que j’ai pu trouver à cette lecture, j’ai tout de même passé un sacré bon moment.

Concernant les personnages, on y arrive, j’ai vraiment eu beaucoup de mal avec eux, mais honnêtement, avec le recul, je soupçonne que ce soit légèrement fait exprès, histoire de nous montrer que peu importe son caractère ou sa façon d’être, personne ne devrait avoir à subir ce qu’Amy a subi, et je dois admettre que ce serait vraiment bien vu…
En parlant d’elle justement… je ne vais pas passer par quatre chemin, mais c’est vraiment la pire à mes yeux. Cette jeune fille est absolument tout le contraire de ce que j’apprécie chez un être humain, et est tout simplement un cliché ambulant et ce, même si elle s’améliore un peu au fil des pages. J’ai malgré tout eu bien trop de mal avec elle et pour être totalement honnête, je ne pouvais plus la voir en peinture tant elle était imbuvable.
Concernant Titouan, c’est pas vraiment mieux, mais avec lui c’est pour d’autres raisons qui font que ça ne l’a tout simplement pas fait.

En résumé, un roman jeunesse sympathique et important qui dénonce, met en garde, mais souligne aussi l’importance d’être bien entouré face au cyber-harcèlement. Une bonne lecture qui souffre selon moi de quelques petits points négatifs, mais qui reste très agréable à lire et addictive au possible.

Pour information, ce roman sort le 01/10/2020, et sera disponible directement sur le site des Éditions Scrineo s’il vous intéresse.

Auteur    : Arthur Ténor
Éditions  : Scrineo
Catégorie : Jeunesse 
Pages     : 192
Ma note.  : ★★★☆☆

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s