Mieruko-Chan – Slice of horror Tome 1

Bienvenue dans l’univers d’une voyante… qui ne veut pas voir.

Résumé.

Un jour, Miko devient brusquement capable de voir des êtres étranges et monstrueux que personne d’autre ne peut percevoir. Elle qui n’est qu’une jeune fille ordinaire prend alors son courage à deux mains pour accomplir l’impossible : faire comme si elle ne les voyait pas. 
Entre horreur et comédie, découvrez le quotidien terrifiant et pourtant si attachant de Miko dans ce premier volume !

Mon avis.

❤️ Un grand merci à Babelio et aux éditions Ototo pour cette très belle découverte.

Reçu lors de la dernière Masse Critique Babelio, ce manga m’avait immédiatement attirée de par son résumé aussi intriguant qu’étrange, et je ne m’y suis pas trompée. J’ai en effet adoré ce premier tome plein de surprises et j’ai plus que hâte de découvrir la suite.

Nous allons ici faire la connaissance de Miko, une jeune fille ordinaire… à une exception près. Elle va du jour au lendemain se mettre à voir des « fantômes »… mais attention… pas n’importe lesquels, elle va en effet voir des êtres monstrueux, carrément flippants, et un peu dégueulasses aussi. Bref, ce ne sera pas une partie de plaisir pour elle et elle va devoir avoir un sacré courage pour accomplir ce qu’elle compte accomplir, à savoir… faire semblant de ne pas les voir 😂.

Décontenancée au départ par ce manga qui m’a posé quelques soucis du point de vue de l’hypersexualisation des personnages féminins et du fait que les fantômes ne se gênaient absolument pas pour toucher ces demoiselles à tout bout de champs, l’histoire prend rapidement et heureusement une autre tournure, et ce n’est pas pour me déplaire… Du coup, on va un peu mettre tout ça de côté et plus être confronté à l’horreur du quotidien de Miko, qui essaye tant bien que mal de faire abstraction de ces êtres carrément flippants, mais autant vous le dire tout de suite, c’est peine perdue… surtout quand on sait qu’ils sont absolument partout et qu’ils sont tout simplement horrrriiiibles. Une chose est sûre, je n’aimerais pas être à sa place.

Bref, ce manga va donc nous entrainer dans le quotidien de cette jeune voyante qui ne veut surtout pas voir, mais qui ne peut malheureusement pas non plus ignorer ces êtres répugnants, en particulier quand ils s’approchent trop près d’elle ou de ses proches. Cette histoire est donc hyper cool si vous aimez le glauque et avoir peur, mais pas que… je l’ai pour ma part aussi trouvé assez drôle… car même si la situation de cette jeune fille est horrible, qu’elle se trouve en plus être très attachante, la voir essayer péniblement de ne surtout rien voir et donc de trouver des astuces dans ce sens, est, je dois dire, assez comique.

Re bref, une fois passées les premières pages, j’ai vraiment apprécié cette lecture, et le retournement de situation de la fin ne me donne qu’une envie, foncer lire la suite pour avoir des réponses, continuer à avoir peur… et rire un peu aussi.

En résumé, une fois les premières pages passées et en omettant l’hypersexualisation des personnages féminins et la perversité des fantômes au tout début, j’ai vraiment beaucoup aimé ce manga très agréable à lire, drôle et bien creepy comme il faut. Une très bonne lecture pour moi et je suis d’ores et déjà prête à remettre le couvert.

Auteur    : Tomoki Izumi
Éditions. : Ototo
Catégorie : Manga Shonen
Pages     : 172
Ma note   : ★★★★☆

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

3 commentaires sur « Mieruko-Chan – Slice of horror Tome 1 »

Répondre à Nadège Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s