La Maledetta

« Mon coeur. Incontrôlable. Battant la chamade. Impossible de le calmer.
Je me réveille. Haletante. Ce n’est pas un rêve.
Je suis debout, pieds nus, dans mon long tee-shirt qui me sert de pyjama, face au cellier.
J’ai descendu les escaliers sans m’en rendre compte.
Je deviens folle ? Somnambule ?
Dans ma main, un couteau. »

Résumé.

Eva part en vacances dans la maison que sa grand-tante a léguée à sa mère. On raconte qu’elle s’y serait pendue pour échapper aux esprits qui hantent sa demeure. Peu de temps après son arrivée, Eva commence à changer : elle entends des voix, fait des cauchemars de plus en plus violents. Et si elle avait hérité de la malédiction de son aïeule ?

Mon avis.

Découvert lors d’une petite sortie médiathèque, ce roman m’avait immédiatement tapé dans l’oeil, et pour cause, il réunit absolument tout ce que j’aime et me faisait donc vraiment très très très envie.

Pour replonger rapidement dans l’histoire, nous allons ici faire la connaissance d’Eva et de sa famille, qui, pour les vacances, vont partir prendre l’air dans une petite maison isolée, léguée par leur grand-tante morte il y a peu. Arrivés sur place, ils vont rapidement se rendre compte que quelque chose cloche et vont tous devoir faire face à bien des mystères, et en particulier Eva, qui commence petit à petit à changer et à faire de plus en plus de cauchemars…

Si, comme dit plus haut, l’histoire avait absolument tout pour me plaire, je ressors malgré tout assez mitigée et pas très convaincue par cette lecture qui n’a pas forcément été à mon goût.
J’ai en effet trouvé qu’elle partait un peu dans tous les sens, que son potentiel de départ n’était pas forcément assez exploité et que certains passages étaient vraiment trop tirés par les cheveux.

Pour autant, et mis à part cela, j’ai trouvé que l’écriture restait tout de même assez fluide, l’intrigue plutôt entraînante et même si tout ne m’a pas forcément emballée, je dois tout de même souligner l’ambiance absolument géniale et pesante qu’a su mettre en place l’autrice dans son roman, et qui, pour le coup, vaut vraiment le détour.

Les personnages ne m’ont quant à eux pas plus convaincue que le reste, même si je dois admettre que certains s’en sortent plutôt bien. En effet, entre la mère d’Elsa et Elsa elle-même, que j’ai trouvé particulièrement insupportable, capricieuse, malaisante et pas attachante pour un sou, ce côté de l’histoire est lui aussi un petit flop pour moi.

Bref, cette lecture sera donc en demi-teinte pour ma part, et ce, malgré son potentiel de dingue et son atmosphère pesante à couper le souffle. Une bonne lecture tout de même, mais sans plus.

Autrice   : Rachel Corenblit
Éditions  : Nathan
Catégorie : Jeunesse / Thriller
Pages     : 238
Ma note   : ★★★☆☆ 

Publié par

Grande dévoreuse de livres et blogueuse en herbe, je suis aussi une maman chat comblée et une grande gourmande.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s